Actualités
12:39 25 mars 2017 | mise à jour le: 25 mars 2017 à 12:39 temps de lecture: 3 minutes

De l’intérêt pour une station-service à Château-Richer

DÉVELOPPEMENT. Parmi les projets qui sont sur le bureau du maire de Château-Richer, Frédéric Dancause, celui d’une station-service en est un qui suscite beaucoup d’intérêt dans la municipalité de la Côte-de-Beaupré, autant pour l’administration que les citoyens.

La station-service de Boischatel pourrait servir de modèle à la municipalité de Château-Richer. La bannière n’a toutefois pas encore été identifiée.

(Photo TC Media – Mathieu Turgeon)

«Ça va bien à Château-Richer. En ce moment, le sujet chaud c’est vraiment la station-service. Ça fait déjà plusieurs années qu’on travaille là-dessus, et là, ça s’en vient», affirme M. Dancause.

Le maire de Château-Richer, Frédéric Dancause

(Photo archives)

Le délai d’attente provient de plusieurs contraintes provenant du territoire lui-même. «Château-Richer est une municipalité avec beaucoup de contraintes, notamment agricoles, de zones inondables et de ligne des hautes eaux.»

Les démarches vont toutefois bon train d’après celui qui fera de ce projet un enjeu électoral pour les prochaines élections municipales. «On est allé voir des grosses bannières et il y a trois promoteurs qui sont vraiment intéressés. Ils sont en train de regarder la meilleure localisation et de notre côté, on aimerait faire quelque chose à l’image de la station de Boischatel, eux qui ont un Tim Hortons et un Subway qui y est attaché», lance le maire Dancause, en ajoutant que le boulevard Sainte-Anne serait la seule destination possible. La bannière qui s’implantera n’a pas encore été identifiée.

De plus, le projet ne semble pas être souhaité que de l’administration selon son principal responsable. «Les citoyens nous en parlent beaucoup. Nous avons fait faire un sondage en 2014 et c’était la préoccupation qui revenait le plus.»

Les choses bougent

Parmi les autres dossiers suivis par Frédéric Dancause, ce dernier parle d’un remodelage du secteur centre-ville de Château-Richer. «On a refait nos règlements pour ce secteur, notamment en ce qui a trait aux commerces locaux. On parle donc des « métiers nobles », comme les bouchers et les pâtissiers. On veut faire une sorte de Vieux-Château-Richer.»

En février, la municipalité avait annoncé 30M$ en investissements privés sur son territoire durant la dernière année. On parlait alors notamment «d’un centre de la petite enfance, de développements résidentiels de plus de 250 unités, d’un centre pour personnes âgées de 150 unités et d’une pharmacie.»

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *