Actualités
18:30 14 août 2017

Le Cyclorama protégé

PATRIMOINE. Le ministre de la Culture, Luc Fortin, émet un avis d’intention pour classer le Cyclorama de Jérusalem situé à Sainte-Anne-de-Beaupré.

Le Cyclorama de Jérusalem à Sainte-Anne-de-Beaupré.

(Photo TC Media – Prisca Benoît)

Cet avis scelle un sceau de protection d’un an pour le Cyclorama. La valeur patrimoniale dupanorama a été confirmée par un rapport d’expert, fait savoir l’attaché du ministre, Karl Fillion.

Après la transmission de l’avis aux propriétaires et sa publication dans un journal, toute personne intéressée à faire des représentations auprès du Conseil du patrimoine culturel du Québec disposera d’une période de soixante jours pour le faire, précise-t-on.

Protection

Vu la protection « maximale » du  Cyclorama promulguée par l’avis pendant d’intention 1 an, le propriétaire a désormais « l’obligation de maintenir son bien en état », mentionne M. Fillion. Pour se faire, il pourrait avoir accès à des subventions, mais devra soumettre toute modification à l’approbation du ministère de la Culture.

Une fiche des caractéristiques du Cyclorama sera en ligne sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec à l’adresse : www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca. Le détail des démarches suivant l’avis d’intention de classement est disponible sur le site www.mcc.gouv.qc.ca.

Ce qu’ils ont dit

« En signant cet avis d’intention de classement en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, notre gouvernement assure ainsi la protection de ce bien patrimonial qui possède un intérêt à l’échelle nationale en raison de ses valeurs historiques, artistiques et architecturales. » – Luc Fortin, ministre de la Culture

« Le Cyclorama de Jérusalem est l’un des rares témoins de panoramas du XIXe siècle encore existant à l’échelle internationale. La préservation et la mise en valeur de ce patrimoine sont pour moi d’une grande importance. Je me réjouis du geste posé par mon collègue Luc Fortin, qui permettra de protéger ce panorama historique et son bâtiment. »  – Caroline Simard,  députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré.

TC Media 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *