Actualités
23:32 22 juin 2017 | mise à jour le: 22 juin 2017 à 23:32 temps de lecture: 4 minutes

Château-Richer: important soutien financier pour le site des loisirs

DÉVELOPPEMENT. Château-Richer a reçu une aide financière de plus de 1,2M$ de la part de la MRC de La Côte-de-Beaupré afin d’aménager son chalet des loisirs et le site qui l’entoure.

Le maire de Boischatel, Yves Germain, la préfète de la MRC et mairesse de Saint-Ferréol-les-Neiges, Parise Cormier, le maire de Château-Richer, Frédéric Dancause et le maire de L’Ange-Gardien, Pierre Lefrançois.

(Photo TC Media – Prisca Benoit)

La MRC de La Côte-de-Beaupré a pigé dans son Fonds de développement régional pour apporter un soutien financier au projet de Château-Richer. La somme totale représente 1 245 563$ tiré du Fonds destiné à la partie Ouest de la MRC. L’ensemble de la subvention accordée sera versé dès cette année à la municipalité.

Au total, c’est 70% du projet qui s’est vu financé par différentes subventions, pour près de 2,5M$. Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport avait déjà annoncé un soutien de 693 000$ pour le site. Une somme de 265 500$ provient de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec, tandis que le promoteur Développements DEP Inc., qui s’occupe du projet immobilier voisin au parc des loisirs, s’est engagé à verser 360 000$.

Les infrastructures du site des loisirs ont besoin d’un sérieux coup de jeunesse, selon le maire de Château-Richer, Frédéric Dancause. «Nos infrastructures datent des années 70, se désole-t-il. Ce sont seulement des travaux de peinture qui ont été faits, mais c’est tout, il n’y a pas eu de rénovations.» Plutôt que de construire sur du vieux, la municipalité préfère repartir à neuf.

Le maire de Boischatel, Yves Germain, la préfète de la MRC et mairesse de Saint-Ferréol-les-Neiges, Parise Cormier, le maire de Château-Richer, Frédéric Dancause et le maire de L’Ange-Gardien, Pierre Lefrançois devant le chalet des loisirs de Château-Richer.

(Photo TC Media – Prisca Benoit)

Outre le chalet, le site des loisirs sera lui aussi complètement revu et corrigé. «La seule chose qu’on conserve, c’est la patinoire», ajoute M. Dancause. Des terrains de tennis, de pétanques, des jeux d’eau, un planchodrome, plus communément appelé skatepark, une aire de jeux pour enfants ainsi que des jeux d’entraînement pour adultes seront installés. Le terrain de BMX doublera pour sa part de superficie, tandis que la patinoire sera retravaillée pour pouvoir y installer une surface pour du Dek Hockey.

Des projets en accéléré

Le Fonds de développement régional de la MRC, qui tire ses revenus du projet communautaire éolien et du barrage Hydro-Canyon, permet aux municipalités de boucler leur projet, se réjouissent les maires. «Avant, c’était plus difficile pour les municipalités d’acquérir de nouvelles infrastructures, fait savoir le maire de L’Ange-Gardien, Pierre Lefrançois. Le fonds nous permet d’aller plus rapidement dans nos installations.» «Le chalet, on était censé le faire seulement dans deux ans, commente pour sa part le maire de Château-Richer. Étant donné la contribution de la MRC, on peut le devancer.»

Bien qu’il s’agisse de la même annonce, la subvention reçue se divise en deux parties, une pour le chalet des loisirs et l’autre pour l’aménagement du site. «Cette façon de procéder nous permettait d’échelonner le projet sur plus de temps si jamais on n’avait pas reçu de subvention de la MRC, ajoute M. Dancause. Les deux projets étaient autonomes et pouvaient progresser à des vitesses différentes.»

Ces nouveaux investissements tombent à point avec le développement de la municipalité, où de plus en plus de familles viennent s’installer. «En 2005, il n’y avait qu’une seule maternelle à Château-Richer, révèle le maire. À l’automne prochain, on aura quatre maternelles à l’école.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *