Actualités
19:35 7 mai 2012 | mise à jour le: 7 mai 2012 à 19:35 Temps de lecture: 2 minutes

Honneur à titre posthume pour Richard Doyon

Le 3 mai dernier, lors d’une cérémonie chargée d’émotions, la famille de M. Richard Doyon recevait, en son nom, à titre posthume, la Médaille de l’Assemblée nationale. L’honneur visait à récompenser son travail à la création de la Maison Vézina et à la fondation de l’Association culturelle et artistique de la Maison Vézina (ACAMV).

«C’est un joyau culturel et historique inestimable !», a souligné le maire de Boischatel, Yves Germain, qui ouvrait la cérémonie avec une allocution. «C’était le rêve de Richard cette maison Vézina ! C’était un passionné de peinture et il voulait partager son art, il voulait un lieu de rencontre pour les peintres. Ceux à l’origine du projet ont trouvé la vieille maison en ruine et ils ont décidé de lancer leur projet», a ajouté le maire de Boischatel. Ce dernier a terminé son laïus en mentionnant que le plus grand rêve de Richard Doyon s’était réalisé quand les Jeudis en arts ont débuté.

Le président d’honneur de cette cérémonie, Raymond Bernier, député de Montmorency, a par la suite pris la parole avant de remettre la Médaille de l’Assemblée nationale à la famille de M. Doyon. M. Bernier s’est dit heureux et privilégié d’avoir pu participer à ce legs qu’est la Maison Vézina. «Quand on entre dans la maison, tout est vivant ! On voit Richard partout ici ! J’aurais aimé lui remettre de son vivant», a laissé tomber un Raymond Bernier visiblement ému.

La cérémonie s’est conclue par la remise de la Médaille à la famille de Richard Doyon qui, malgré toutes les émotions que la cérémonie venait de lui faire vivre, semblait très fière de la distinction qu’elle venait de recevoir au nom de l’être cher qui les a quitté trop tôt…

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *