Actualités
21:10 29 novembre 2012 | mise à jour le: 29 novembre 2012 à 21:10 Temps de lecture: 6 minutes

Mur des réussites : des anciens d’exception

Pour souligner le parcours d’anciens élèves d’exception, l’école secondaire du Mont-Sainte-Anne a inauguré en grand le Mur des réussites.

Plusieurs personnes de tous les domaines, dont la première ministre Pauline Marois, ont assisté à la cérémonie mercredi. Ce Mur des réussites vise à souligner le parcours d’anciens élèves pour inspirer les jeunes de l’école. La direction a voulu souligner l’initiative en intronisant six personnes : Alain Guay, président de l’entreprise de portes et fenêtres Caron et Guay, Patrice Drouin, président et directeur général de Gestev, Alex Harvey, athlète en ski de fond, Marie-Hélène Prémont, experte du cyclisme de montagne, le directeur du poste de la Sûreté du Québec de la MRC de La Côte-de-Beaupré, le lieutenant Stéphane Jean, et Philippe Lefrançois, un post-doctorant et enseignant en sciences biologiques et biomédicales à la prestigieuse université Yale, située aux États-Unis. Alain Guay et Alex Harvey n’ont pas pu assister à l’événement.

Mme Marois affirme qu’avec ce mur, l’école envoie un message fort aux anciens élèves. «Vous formez en quelque sorte une famille. Même si vous quittez les murs de l’école et que la vie vous a amené ailleurs, vous serez toujours des anciens de l’école secondaire du Mont-Sainte-Anne», lance-t-elle aux élèves. «Les éducateurs vous disent qu’aucun rêve ne vous est interdit. Nous croyons en vous et nous serons tous vos alliés pour vous aider à atteindre vos objectifs.

Patrice Drouin

M. Drouin est le président et directeur général de GESTEV depuis 1992. Il a fréquenté l’ESMSA de 1972 à 1976. Il est aujourd’hui membre du Temple de la renommée de la Fédération québécoise des sports cyclistes et membre du Temple de la renommée du vélo de montagne. «La réussite, c’est un cheminement très personnel qui est composé de toutes sortes d’événements dans la vie qui commence par l’éducation, les gens que l’on rencontre et les décisions que l’on prend», relate Patrice Drouin.

«Lors de mon passage à la «poly», j’ai découvert le sport et je n’ai jamais lâché après ça», raconte-t-il. En effet, M. Drouin a ensuite fondé la Fédération de vélo de montagne du Québec en plus de travailler au sein de l’Union cycliste internationale pour développer ce sport.

Alain Guay

Le président de Caron et Guay l’avoue : il n’était pas le meilleur à l’école. Il s’est tout de même impliqué au secondaire notamment grâce à ses habiletés manuels et son talent à la guitare. Il a acheté l’entreprise familiale en 1994 dans le but de développer son potentiel d’affaires. Son entreprise a décroché de nombreux prix d’excellence et se distingue dans l’industrie des portes et fenêtres.

«Dans la vie, il faut comprendre que ce n’est pas uniquement de se faire voir qui permet de réussir. Il faut avoir une belle pensée de vie au secondaire et se fier à sa personnalité, dit-il dans une vidéo présentée au public. J’ai atteint des sommets que même moi je ne croyais pas atteindre.»

Alex Harvey

L’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges est le premier canadien médaillé d’or aux Championnats du monde de ski de fond. Il était dans le programme ski-études et fait partie des finissants de 2005. Tout en participant à plein temps à la Coupe du monde de ski de fond, Alex poursuit des études universitaires en droit. Il est aussi porte-parole d’Éducaide et La persévérance…c’est Capitale.

Son père, Pierre Harvey, présent à la cérémonie, estime que le ski a en quelque sorte sauvé Alex. «Il est un hyperactif, il s’est fait mettre dehors de plusieurs écoles. On était sur le bord de lui donner du Ritalin, affirme M. Harvey. Il a passé toute son énergie dans le sport.»

Lieutenant Stéphane Jean

Originaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, le lieutenant Stéphane Jean a fréquenté l’ESMSA de 1979 à 1984. Après ses études à l’École nationale de police de Nicolet, il a travaillé pour les villes de Saint-Hyacinthe, Huntington et Arthabaska avant de revenir dans son patelin pour être aujourd’hui à la tête du poste de la Sûreté du Québec de la MRC de la Côte-de-Beaupré.

«Un mur des réussites se construit une pierre, un rang à la fois. Votre quatrième et cinquième secondaire en seront la fondation», avance M. Jean en s’adressant aux élèves. «Par moment, vous aurez besoin d’aide. N’ayez pas peur d’en demander. […] Le succès est la somme des efforts, de la préparation, de l’entraînement, des pratiques, du travail, du courage et de la persévérance», conclut-il.

Philippe Lefrançois

De 1997 à 2002, M. Lefrançois a étudié à l’ESMSA et a fait partie du programme ski-études. M. Lefrançois est aujourd’hui au doctorat de l’Université Yale en sciences biologiques et biomédicales en plus d’être chercheur à l’Université McGill et à l’Hôpital Sainte-Justine.

«Ici, j’ai appris à cultiver ma motivation personnel en-dehors du contexte académique», affirme celui qui a découvert sa passion pour les sciences à son école secondaire. «Aux étudiants, trouvez votre passion et trouvez de bons mentors pour tracer votre propre voie», conseille M. Lefrançois. Il encourage également les élèves à ne pas avoir peur de sortir des sentiers battus.

Marie-Hélène Prémont

La médaillée d’argent aux Olympiques d’Athènes était membre de la concentration ski-études, la première année en ski alpin et les quatre autres en planche à neige. Elle s’est intéressée au vélo de montagne en 1995 et a été couronnée championne du circuit de la Coupe du monde en 2008. Elle a réussi à terminer des études en pharmacie en 2011.

«Au secondaire, ça été les plus belles années d’études. Profitez-en, c’est une belle période», croit-elle. La cycliste de montagne est bien consciente que ce n’est pas nécessairement une période facile. «C’est une période d’orientation, mais n’inquiétez-vous pas, tout va s’éclaircir, avance l’honorée. Fixez-vous des objectifs dans plusieurs sphères de vos vies. Lorsque vous les aurez atteints, il ne faut pas s’y arrêter.»

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *