Actualités
15:45 9 novembre 2012 | mise à jour le: 9 novembre 2012 à 15:45 temps de lecture: 3 minutes

Petit sentier deviendra grand

Petit à petit, le sentier d’un Flâneur, sur l’île d’Orléans, prend de l’ampleur et s’embellit. L’Association forestière des deux rives (AF2R) a reçu dernièrement une somme de 21 000 $ de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Capitale-Nationale pour poursuivre les améliorations sur ce sentier pédestre accessible gratuitement.

Ce chemin est situé en face de l’Espace Félix-Leclerc, à Saint-Pierre-de-l’Île d’Orléans. Les sentiers se parcourent en environ 45 minutes aller-retour et ils font de grandes boucles avec des belvédères pour admirer le fleuve.

Le financement accordé par la CRÉ a permis en partie de planter une centaine d’arbres plus tôt cet automne pour créer un arboretum composé de plusieurs essences d’arbres, comme des érables, des frênes et des chênes. Un sentier y a aussi été aménagé. Des améliorations ont été apportées aux sentiers dans la forêt naturelle du site appartenant à Nathalie Leclerc, propriétaire de l’Espace Félix-Leclerc. Des problèmes de drainage ont été résolus, un petit ponceau a été stabilisé et les responsables ont balisé les sentiers.

«C’est un projet qui est étalé sur plusieurs années», indique Étienne St-Michel, agent de projets à l’Association forestière des deux rives, qui gère ce sentier depuis trois ans. Le développement de ce sentier se fait sur une plus longue période en raison du financement. L’Association doit se fier sur l’argent de subventions et de divers programmes pour poursuivre ses travaux.

Autres projets

L’AF2R compte mener à terme d’autres projets éventuellement pour enrichir le site. M. St-Michel explique que des plaquettes seront mises pour identifier les arbres dominants. Il souhaite aussi construire une arche l’année prochaine à l’entrée du sentier pour que celui-ci soit visible de loin et pour que les passants puissent remarquer son existence. Éventuellement, un dépliant sera disponible pour les visiteurs.

Accès au fleuve?

Le sentier principal de l’endroit se rend tout près du fleuve, mais on n’y retrouve aucun aménagement permettant de s’en approcher davantage. Avec les glaces en hiver, il faudrait quelques installations, indique M. St-Michel. Une étude de préfaisabilité pour faire un accès au fleuve avait été faite il y a quelques années pour évaluer les coûts. Selon M. St-Michel, les résultats de cette étude montraient qu’un tel projet coûterait environ un demi-million de dollars. L’AF2R se contente donc d’améliorer le sentier d’un Flâneur étape par étape. Ce sentier est accessible en tout temps gratuitement et il est possible de se garer à l’Espace Félix-Leclerc.

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *