Actualités
13:00 16 juin 2015 | mise à jour le: 16 juin 2015 à 13:00 temps de lecture: 4 minutes

Mésentente dans le quartier Pignons-sur-mont

PÉTITION. Une pétition ainsi qu’une mise en demeure ont été déposées à la ville de Beaupré concernant la phase III du projet immobilier Pignons-sur-Mont qui ne s’harmonise pas avec les deux premières phases selon les signataires.

Les citoyens signataires établis dans le secteur de la rue des Pignons déplorent le manque d’uniformité entre les phases I et II du secteur et la phase III où des terrains sont présentement en vente et où des maisons en rangée ont été construites.

À leur avis, ce qui était prévu dans le règlement 972 relatif aux plans d’implantation et d’intégration architecturale (P.I.A.) n’a pas été respecté, notamment ce qui concerne l’intégration architecturale des bâtiments entre eux.

Selon le maire de Beaupré, Michel Paré, aucun changement n’a eu lieu ni dans la modification de zonage, ni dans le PIA et ni dans le comité consultatif d’urbanisme. «Quand un promoteur demande un permis en toute conformité, on n’a pas le choix de lui accorder, a confié le maire. On n’a pas de pouvoir discrétionnaire pour l’octroi de permis.» Il concède toutefois que c’est le droit des citoyens que de décider de poursuivre la ville s’ils le jugent nécessaire.

Mise en demeure

Michel Ferland est l’un des deux signataires de la pétition responsables de la mise en demeure. «La ville n’aura pas le choix de répondre à nos questions avec cette procédure», a-t-il affirmé. L’homme était le promoteur des deux premières phases du projet, avant de vendre le lot des terrains restants. À son avis, le nouveau promoteur de la phase III ne respecte pas ce dont il avait lui-même discuté avec la ville. «Un tel changement était inimaginable, surtout après que la ville eut été aussi sévère avec nous.» La mise en demeure vise à faire respecter le PIA de la ville de Beaupré.

Keven Kelly, un second signataire de la pétition, s’est pour sa part distancé de cette mesure qu’il juge restreignante à l’assemblée générale du 1er juin. «La ville ne veut plus discuter avec nous, parce le dossier est entre les mains des avocats», s’est-il découragé. L’instigatrice de la pétition, Mireille Gagnon, s’est désolée des temps d’attente dans cette affaire. «Ça va faire plus d’une dizaine de jours qu’on a envoyé la pétition, a-t-elle affirmé. Ça traine.»

Où est le parc?

Un des conflits dans ce dossier réside dans une promesse de parc qui ne s’est pas réalisée. Le 3 mai 2010 lors d’une assemblée générale, le conseil d’administration a demandé à M. Ferland, alors promoteur des phases I et II, de laisser un espace dans le développement de Pignons-sur-Mont pour aménager un parc. Plusieurs terrains auraient été vendus suivant la promesse qu’un parc serait aménagé à proximité. Toutefois, selon les derniers plans transmis par la ville, le parc a disparu et la densification aurait fortement augmenté, selon M. Ferland.

Pour Mireille Gagnon, un tel changement dans le quartier l’aurait poussé à ne pas acheter si elle avait su dès le départ ce qu’il en était. «Ce n’est plus du tout le même cachet», a-t-elle admis. Un citoyen résidant sur un des terrains avoisinants l’ancien parc a affirmé sur la page internet de la pétition avoir mis sa maison en vente après avoir pris connaissance des nouveaux plans de la phase III.

Le projet Pignons-sur-Mont a démarré en 2008. On prévoit en tout six phases pour ce quartier en développement. Lors de la phase III, plusieurs terrains sont passés de 200 000$ à 175 000$. Les signataires de la pétition jugent que cette dévaluation vient nuire au prix de leur demeure. «Les valeurs ne baissent pas à Beaupré, même que nous avons augmenté de 11% à la dernière évaluation, a assuré Michel Paré. Nous sommes en train de faire l’évaluation de cette année, on verra à ce moment ce qu’il en est pour la rue des Pignons.»

Pour lire nos articles sur Pignons-sur-Mont:

Développement résidentiel de 250 millions à Beaupré (juillet 2013)

Une deuxième phase pour les Pignons-sur-Mont (mars 2011)

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *