Actualités
13:48 30 septembre 2015 | mise à jour le: 30 septembre 2015 à 13:48 Temps de lecture: 3 minutes

Des travaux à la porte

RESTAURATION. À l’aube de son 150e anniversaire, le Centre d’initiation au patrimoine – La Grande Ferme s’apprête à refaire peau neuve avec d’importants travaux qui débutent après l’action de grâce.

L’établissement construit en 1866 a reçu en février dernier une importante subvention de 1 642 000$ de la part du ministère de la Culture et des Communications pour la restauration complète des lieux. Le projet, d’un total de 1,9M$ est toujours en appel d’offre jusqu’au 30 septembre. «Nous allons savoir dès le lendemain après-midi avec qui nous allons travailler», raconte le directeur de la grande ferme, Pierre Gaudin.

Le projet, sous la loupe du ministère qui en finance la majeure partie, nécessite le travail d’un entrepreneur avec de l’expérience dans la restauration de maisons ancestrales, d’ajouter l’agente culturelle des lieux, Gabrielle Leclerc. «Ça prend un entrepreneur qui a déjà travaillé dans ce genre de projet, parce qu’il y a beaucoup de normes à respecter.»

Alors que les travaux extérieurs vont commencer aux alentours du 12 octobre, la restauration de l’intérieur des lieux ira seulement en janvier 2016. «Nous devrons être fermé jusqu’au printemps, rapporte Pierre Gaudin. Nous sommes cependant ouverts pendant les travaux extérieurs.»

Préserver le patrimoine

Les architectes qui se sont occupés des plans de restauration ont pris soin d’harmoniser les travaux pour préserver le cachet des lieux. «Nous allons avoir une nouvelle rampe d’accès, donne comme exemple Gabrielle Leclerc. Plutôt que de construire un immense bloc de béton en zigzag, les architectes ont pensé à la faire plus longue, avec un aménagement paysagé adapté aussi au lieu.» Le décor intérieur conservera aussi son cachet d’antan. «On retourne au plancher de bois comme à l’époque, fini le plancher flottant!» lance à la blague Pierre Gaudin.

Les préparatifs des travaux ont aussi dû se faire en fonction de l’attrait historique des lieux. «Nous avons dû creuser partout autour de la maison pour voir s’il y avait des zones archéologiques, raconte Pierre Gaudin. On a complètement revu la nouvelle sortie de secours, parce que la première passait dans une zone avec une valeur historique.»

La nouvelle rampe d’accès fait partie des mises aux normes que la Grande Ferme devait effectuer lors des travaux de 2016. Un tout nouveau système de gicleur, spécialement venu d’Europe, sera aussi installé. «Ça fait partie des petites surprises auxquelles on doit s’ajuster, précise le directeur de la Grande Ferme. La pression d’eau de la ville n’étant pas assez forte, il fallait penser à un autre système.»

Malgré l’activité importante à prévoir dans les lieux au cours des prochains mois avec les travaux, l’agenda des visites du centre d’initiation au patrimoine ne dérougit pas. «Nous avons des réservations jusqu’à juin prochain», s’exclame Gabrielle Leclerc. Le marché d’automne se tiendra pour sa part du 10 au 12 octobre prochain, juste avant le début des travaux extérieurs.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *