Actualités
20:00 24 juillet 2014 | mise à jour le: 24 juillet 2014 à 20:00 temps de lecture: 3 minutes

«Une chance qu’on s’a» aux victimes des Rédemptoristes

ACTUALITÉS. Coincé depuis les dernières semaines entre les victimes des pères rédemptoristes et son spectacle du 22 août à la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, appartenant à la congrégation religieuse dont certains membres sont accusés d’abus sexuels entre 1960 et 1987, Jean-Pierre Ferland a finalement trouvé un terrain d’entente. Il leur dédiera même une pièce, «Une chance qu’on s’a».

«C’est pour l’instant ma pièce préférée. Que les victimes des pères rédemptoristes puissent arriver à la chanter à leur blonde, à leur femme, aux gens qu’ils aiment. C’est une chanson du fond du cœur. Que ces gens qui ont vécu un drame [abus sexuels] puissent être replacés vers un chemin lumineux, pas triste», a souligné l’auteur-compositeur-interprète, en pesant bien ses mots.

«Les profits [de l’événement] vont à une autre affaire [que les pères rédemptoristes]. Il faut arriver à voir la basilique comme lieu de spectacle et arriver à la désacraliser, un instant, pour l’offrir à tout le monde», a-t-il philosophé.

Pour sa prestation – le seul spectacle complet de l’été – Jean-Pierre Ferland sera accompagné de cinq musiciens et de quatre choristes, mais aussi de membres de l’Ensemble vocal Arc-en-Sons, sous la direction de Pascalin Charbonneau, fils de Ginette Reno.

L’auteur-compositeur-interprète du «Petit roi» conserve ses énergies à mettre en place sa première comédie musicale, «Mme Simpson», appelée maintenant «La femme du roi». «Ça fait 10 ans que j’y travaille; c’est l’œuvre de ma vie», a qualifié l’artiste.

Invitation gourmande

Les foodies seront servis à cette Grande Fête, qui prévoit une soirée  gastronomique en ouverture d’événement, vendredi le 21 août. Le repas sera concocté par François Martineau, chef cuisinier de la Ferme du Bon Temps à Saint-Joachim, en collaboration avec le chef français Arnaud Viel, propriétaire du restaurant La Renaissance à Argentan. «Ce sera un menu à la fois simple, original et rafraîchissant, tout en texture. On va s’assurer aussi de la qualité des produits», résume le chef Martineau.

Également, un brunch champêtre est prévu dimanche le 24 août, de 9h à 13h, sous le chapiteau central, ou près de la fontaine de la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, si le temps le permet.

Outre les prestations artistiques et les repas gourmands se tiendront un marché agroalimentaire, des animations, du bricolage et des ateliers de création artistique.

Information: www.lagrandefete.com

La Grande Fête de la Côte-de-Beaupré en bref

– Jeudi 21 août: Soirée gastronomique pour souligner l’ouverture

– Vendredi 22 août: Spectacle de Jean-Pierre Ferland à 20h

– Samedi 23 août: Marché agroalimentaire et visite des kiosques (10h à 22h)

Spectacle de Bestov sous le chapiteau des Parcs éoliens à 21h

– Dimanche 24 août: Brunch champêtre (9h à 13h)

Spectacle de l’ensemble vocal Arc-en-Sons à 15h

Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *