Actualités
16:32 7 octobre 2013 | mise à jour le: 7 octobre 2013 à 16:32 Temps de lecture: 3 minutes

Début des travaux de la future bibliothèque de Château-Richer

Après cinq ans d’attente et un référendum qui s’est soldé par l’appui de 57 % des électeurs à l’adoption d’un règlement d’emprunt de 825 000 $ par la municipalité, le coup d’envoi des travaux de transformation du presbytère en future bibliothèque a finalement eu lieu, dès 8 h 30 ce matin, en présence de plusieurs intervenants reliés à ce projet évalué à 2, 2 M$.

«C’est un projet qui a mûri depuis cinq ans après que la municipalité ait fait l’acquisition pour un dollar de ce monument historique qu’est le presbytère. C’est avec fierté que l’on peut aujourd’hui lancer officiellement les travaux de notre future bibliothèque municipale», a déclaré le maire de Château-Richer, Frédéric Dancause.

À ses côtés pour la première pelletée de terre, le préfet de la MRC de la Côte-de-Beaupré et maire de L’Ange-Gardien, Pierre Lefrançois, a tenu à féliciter tous les acteurs impliqués dans la réalisation de ce projet pour avoir permis la préservation de ce bâtiment historique datant de 1833. Le président du Centre local de développement (CLD) de la Côte-de-Beaupré, Daniel Robitaille, a également eu de bons mots en ajoutant que cette initiative fera rayonner la culture et le patrimoine.

Une vision d’avenir saluée

Rappelant que le Réseau Biblio de la région de la Capitale-Nationale/Chaudière-Appalaches collaborait dans ce projet depuis 2007, la directrice générale Isabelle Poirier a salué pour sa part la vision d’avenir de la municipalité pour répondre aux besoins des citoyens.

«Notre organisme compte plus de 35 ans d’expérience et d’expertise dans le domaine. Avec son adhésion à notre réseau, Château-Richer devient la sixième municipalité de la Côte-de-Beaupré à bénéficier de nos divers services de formation, d’animation et de soutien au comité de bénévoles. Dès l’ouverture au printemps prochain, on y déposera une collection de 5 600 livres, 60 % pour les adultes et 40 % pour les jeunes, incluant une petite partie de livres en anglais. L’ajout d’une nouvelle collection de 700 livres numériques est aussi confirmé», a mentionné Mme Poirier.

Château-Richer dispose de subventions de 1,6 M$ du gouvernement du Québec pour la réalisation de cette nouvelle infrastructure municipale qui portera le nom «L’Espace culturel Richard Verreau». Outre le rayonnage pour les livres, on y retrouvera des salles de réunion et d’animation, une salle de travail avec cuisinette et une autre d’archivage.

 

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *