Actualités
18:00 16 janvier 2013 | mise à jour le: 16 janvier 2013 à 18:00 temps de lecture: 2 minutes

Cap Tourmente : s’impliquer pour la recherche sur les oiseaux

Les amateurs d’observation d’oiseaux ont l’occasion de parcourir les sentiers du cap Tourmente jusqu’au 10 mars grâce au réseau de mangeoires installé sur six kilomètres de neige battue. Pour ceux ayant envie de s’impliquer, il est possible de participer à un projet de surveillance des volatiles.

Le Projet «Feeder Watch» est un recensement hivernal des oiseaux de mangeoires qui regroupe plus de 16 000 participants à travers le Canada et les États-Unis. Selon ce qu’on peut lire sur le site internet du projet, «les données amassées permettent aux chercheurs de suivre l’état des populations d’oiseaux hivernants ainsi que les changements qui surviennent au niveau de l’aire de répartition de chacune de ces espèces à travers le continent, des renseignements qui s’avèrent cruciaux dans l’élaboration de programmes de conservation efficaces».

Les samedis et les dimanches, deux départs sont prévus pour faire des randonnées d’observation et ainsi faire la liste et comptabiliser le nombre d’espèces d’oiseaux fréquentant le site. Le premier est en avant-midi à partir du stationnement de la Petite-Ferme et l’autre se fait à partir du relais de l’Érablière en après-midi.

On peut observer plus d’une trentaine d’oiseaux qui fréquentent régulièrement les postes d’alimentation de la Réserve, notamment des pics, des sitelles, des Geais bleus et des Durbecs de sapins. Les heures d’ouverture sont de 8h30 à 16h et le droit d’accès est de 4$ par personne. L’accès est gratuit pour les 12 ans et moins accompagné d’un parent.

 

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *