L'Autre Voix
10:44 4 janvier 2022 | mise à jour le: 22 décembre 2021 à 15:05 Temps de lecture: 8 minutes

Rétrospective 2021 second trimestre

Rétrospective 2021 second trimestre
Photo: IStock Photos

Avril

Le sport au service de l’art

La vedette du ski de fond Alex Harvey voit son visage servir à une bonne cause. En effet, le centre national d’entraînement Pierre-Harvey (CNEPH) a trouvé une façon originale de remplacer sa principale activité de financement en pleine crise sanitaire. Au lieu de la traditionnelle soirée-bénéfice, le conseil d’administration a plutôt fait appel à l’artiste Berko pour amasser de l’argent. Première d’une série de six œuvres sur la carrière d’Alex Harvey par des artistes reconnus, l’œuvre Le Dernier Droit est mise en vente lors d’un encan virtuel. «C’est très beau et c’est très coloré. Je ne souhaitais pas donner mon avis et je voulais que l’artiste puisse avoir une entière liberté. Je ne voulais pas avoir d’aperçu, je voulais avoir une surprise totale et je suis très content du résultat», mentionne alors le prolifique fondeur.

Fermeture définitive pour un joyau de la Côte

La COVID-19 a touché, et touche encore, de nombreux secteurs d’activités partout au pays et dans le monde. Au printemps 2021, le réputé gite Royal Champêtre qui n’a malheureusement pas été épargné par la crise ferme définitivement ses portes. Brigitte Bélanger, propriétaire de l’établissement, cite la lenteur du cahier sanitaire pour les gites touristiques sorti en juillet 2020 et le manque de compréhension des autorités gouvernementales concernant le modèle économique des gîtes, qui sont à la fois le lieu de travail des hôtes, mais aussi leur résidence privée, qui l’ont poussée à vendre sa propriété face à la durée de la crise sanitaire et au manque de visibilité et de rentabilité à long terme.

Depuis 2012 des clients en provenance de 152 pays du monde réservaient de 6 à 12 mois à l’avance pour séjourner au Royal Champêtre.

Grandes rénovations à la microbrasserie de l’ile

Après une année difficile caractérisée par la perte de la saison estivale 2020 et de multiples retards dans des travaux de rénovation, la Microbrasserie de l’Ile d’Orléans passe à un chapitre plus jovial de son histoire. Les clients sont désormais en mesure d’aller admirer le nouveau look de l’entreprise locale, tout en vivant une expérience gastronomique renouvelée grâce à des travaux de rénovation de près de 6M$. Un plafond plus haut, de nouvelles baies vitrées et une modernisation du restaurant font notamment partie des nouveaux atouts des installations. «Ça a vraiment été des travaux majeurs, puisqu’on a enlevé les bâtiments pour recreuser le sol plus profondément et refaire les fondations. On a également déplacé la maison ancestrale qui abrite nos bureaux administratifs», explique alors le directeur du développement des affaires, Luc Van Steene.

Mai

Le gouvernement s’implique dans le dossier du MSA

Le gouvernement du Québec annonce son intention d’entamer des procédures juridiques visant à reprendre temporairement la propriété des terrains du pourtour de la montagne du Mont Sainte-Anne qui n’ont pas été acquis. Ces terrains servent notamment aux activités de ski de fond, de vélo de montagne et de camping. Cette nouvelle était fort attendue sur la Côte-de-Beaupré. «Le geste posé par Québec est un pas majeur. Ce jalon est d’autant plus important que le Gouvernement indique clairement son intention de travailler avec les parties prenantes locales pour réaliser la transition et favoriser la mise en œuvre d’un plan stratégique qui répond aux attentes de la population. Notre message est simple: Les Amis du Mont-Sainte-Anne seront présents et proactifs pour appuyer cette transition tant souhaitée par le milieu», mentionne alors Yvon Charest, président de AdMSA.

Il n’y a pas eu de suites concrètes de cette annonce depuis de la part du gouvernement.

La ferme Onésime Pouliot innove

Les framboises québécoises se feront de plus en plus abondantes dans les supermarchés de la province au cours des prochaines années. C’est l’avis de Guy Pouliot, copropriétaire de la ferme Onésime Pouliot, qui travaille avec une nouvelle technique: la culture hors sol. Cette technique consiste à planter les framboisiers dans des pots en utilisant la fibre de noix de coco comme substrat, pour éviter les maladies que l’on trouve dans la terre. «Comme ça, on peut conserver nos plants tout l’hiver sans problème sous des abris géotextiles dans les champs ou en les entreposant dans un réfrigérateur à -1 degré, explique M. Pouliot. On peut alors sortir les framboisiers progressivement au printemps pour décaler le moment où les fruits seront prêts à être récoltés.»

«C’est la Californie qui contrôle le marché 12 mois par année, mais on est en train de les tasser tranquillement, grâce à de nouvelles méthodes que l’on a développées chez nous» affirme M. Pouliot.

Enfin internet haute vitesse!

L’annonce tant attendue arrive enfin: la fibre optique sera déployée pour 2510 foyers de la Côte-de-Beaupré d’ici septembre 2022. C’est plus de 160 km de fibre optique qui seront déployés pour offrir le haut débit à tous les foyers qui disposent d’un branchement électrique Hydro Québec couvrant ainsi précisément 2510 foyers. Les travaux ont d’ores et déjà commencé pour ce qui est de la cartographie. La construction physique du réseau a débuté quant à elle cet automne.

Cet important déploiement représente la somme de 6,3 M$.

Juin

Projet de 13M$ à Sainte-Pétronille

L’annonce attendue depuis des années à Sainte-Pétronille arrive enfin: le gouvernement investira 13M$ pour refaire le réseau des eaux usées de la municipalité. Cet investissement  assurera la reconstruction de la chaussée et de l’égout pluvial, de même que l’implantation d’un réseau d’égout sanitaire. Le projet prévoit la mise en place d’un réseau d’égout domestique d’une longueur d’environ 1 890 mètres sous les chemins Royal et de l’Église et sous les rues Gagnon, Laflamme et du Quai, ainsi que la reconstruction du réseau d’égout pluvial et du chemin Royal. L’ensemble du réseau sera accompagné d’un système de traitement des eaux usées. Un total de près de 100 résidences localisées à l’intérieur du périmètre d’urbanisation bénéficiera des nouvelles installations.

Les travaux sont actuellement en cours à Sainte-Pétronille.

La piscine sera prête dans les temps

La piscine régionale, qui devait au départ être livrée en décembre 2021, le sera finalement fin janvier 2022 si tout se passe comme prévu nous annonce-t-on en juin. Très fenestrée, ouverte vers la nature sur tous les côtés, la nouvelle piscine comportera également des jeux d’eau extérieurs que l’on pourra voir par les fenêtres donnant sur la pataugeoire. À l’extérieur, les parents pourront s’assoir et profiter du soleil en observant leurs enfants jouer. La déco allie revêtement de bois et couleur blanche, pour un look très épuré, avec un aspect naturel autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Les matériaux utilisés ont été choisis en fonction de leur durabilité. Le hall sera ouvert sur la piscine, que l’on pourra atteindre par une passerelle d’accès pour personnes à mobilité réduite.

Mise en valeur sur la Côte

La MRC de La Côte-de-Beaupré, la Ville de Sainte-Anne-de-Beaupré et KAMAÏ annoncent un investissement de plus de 245 000$ pour un projet de mise en valeur du cœur de Sainte-Anne-de-Beaupré et du Domaine Sainte-Anne dès l’été 2021. Concrètement, un nouveau mobilier urbain et des zones d’animation seront aménagés au bénéfice des résidents et des visiteurs. Le secteur se situe dans l’environnement immédiat de la Basilique Sainte-Anne, qui est un pôle touristique majeur de la région. Le projet concrétisera ainsi une zone d’ambiance urbaine. «Le cœur villageois et le Domaine Sainte-Anne sont des sites exceptionnels et stratégiques pour le développement de notre communauté. La Ville de Sainte-Anne-de-Beaupré souhaite redynamiser le centre-ville, mais aussi, faire rejaillir un sentiment de fierté de la part de la population locale et des visiteurs», explique Jacques Bouchard, maire de la Ville de Sainte-Anne-de-Beaupré.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.