L'Autre Voix
11:33 20 novembre 2021 | mise à jour le: 20 novembre 2021 à 11:33 Temps de lecture: 3 minutes

Désappointée, Laurence St-Germain reviendra plus forte

Désappointée, Laurence St-Germain reviendra plus forte
Photo: /Photo gracieuseté - GEPA

Laurence St-Germain n’a pas connu le début de saison espéré, samedi, à la Coupe du monde de ski alpin de Levi en Finlande. La Québécoise s’est classée 17e de l’épreuve de slalom, un résultat certes décevant, mais qui a pour effet de nourrir ses ambitions.

St-Germain a amorcé sa journée sur une note positive en se classant provisoirement 12e à l’issue de la première manche. Des erreurs d’exécution et un manque de dynamisme dans des secteurs clés du parcours ont cependant ralenti l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges qui a été exclue du top-15.

« Quand je suis arrivée en bas et que j’ai vu mon résultat, j’étais déçue de ma performance. J’étais quand même bien placée au classement après la première descente et je voulais vraiment attaquer le top-10. Par contre, je n’ai pas été assez agressive dans mon ski, j’ai un peu trop tourné sur la section du plat et ça m’a fait reculer », a-t-elle analysé en entrevue avec Sportcom.

Au final, St-Germain a conclu à 2,74 secondes de la gagnante, la Slovaque Petra Vlhova (1 min 46,19 s). L’Américaine Mikaela Shiffrin (+0,31 seconde) et l’Allemande Lena Duerr (+0,84 seconde) ont quant à elles terminé deuxième et troisième.

« Honnêtement, je ne pensais pas vraiment partir l’année comme ça. Ma semaine de préparation n’a pas été aussi optimale que prévu, mais je me sentais quand même bien aujourd’hui (samedi) et j’étais prête », a poursuivi la Canadienne qui voit grand en cette année olympique.

Déterminée à atteindre ses objectifs, St-Germain n’aura pas à patienter bien longtemps avant de pouvoir se racheter. Elle sera de retour en piste dimanche pour la deuxième et dernière épreuve de slalom à Levi.

Et cette fois-ci, elle n’aura qu’une idée en tête, soit de skier à la hauteur de ses attentes, mais surtout, à la hauteur de son talent.

« Je vais regarder les vidéos de mes descentes ce soir pour être fin prête pour demain (dimanche). Je sais que je peux toujours faire mieux et je vais m’ajuster. Mon résultat ne représente pas ce que je veux faire ni ce dont je suis capable. Oui, c’est frustrant, mais je vais utiliser ça comme motivation pour être encore meilleure », a-t-elle conclu avec confiance.

 

 

Source : http://www.sportcom.ca

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *