L'Autre Voix
11:38 5 mai 2021 | mise à jour le: 7 mai 2021 à 11:00 temps de lecture: 2 minutes

La Station Mont-Sainte-Anne sort de son mutisme

La Station Mont-Sainte-Anne sort de son mutisme
Photo: WARREN GOLDSWAIN /Photo Métro Média – Archives

15 jours après que le gouvernement du Québec ait annoncé avoir entamé des procédures juridiques visant à reprendre temporairement la propriété des terrains du pourtour de la montagne du Mont-Sainte-Anne qui n’ont pas été acquis, la Station Mont-Sainte-Anne, qui n’avait jusqu’alors pas encore répondu, vient d’émettre ce communiqué le 5 mai.

 

« Différend avec la Sépaq et le gouvernement

C’est avec grande surprise et sans avertissement que nous avons été informés récemment de la prétention d’un différend contractuel entre Station Mont-Sainte-Anne et la SÉPAQ ainsi que le gouvernement du Québec, alors que nous entretenons depuis de nombreuses années une saine relation d’affaires avec ces partenaires.

Station Mont-Sainte-Anne s’est toujours inscrite dans le respect de ses engagements contractuels, a agi de manière à respecter les conventions de cession qui s’appliquent au territoire du Mont-Sainte-Anne et fait preuve de bonne foi dans la relation avec ses partenaires. Nous avons comme objectif de le régler dans le respect des parties en présence et à terme, défendre nos droits le cas échéant.

Nous avons toujours eu à cœur le développement de la montagne, avec une forte volonté de proposer une offre de destination diversifiée, intégrée et de calibre international. D’ailleurs, nous travaillons depuis plusieurs mois sur l’élaboration d’un plan directeur de développement pour la montagne comprenant la bonification des composantes récréotouristiques.

Malheureusement, comme le dossier est en litige, nous ne pouvons faire de commentaire additionnel sur ce sujet. »

Articles similaires

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Nicole Michaud

    Sérieusement vous avez le culot d’écrire que vous avez toujours eu à cœur le développement de la montagne!!! Quel développement? Tout est laisser aller…les remontées, les chalets, aucune ambiance…j’espère sincèrement que vous allez vous retirer et permettre à cette montagne de reprendre ses lettres de noblesse.

  • Tousignant

    Si cette action du gouvernement pousse RCR à sortir de son état léthargique et reprendre en mains le développement de la montagne et du secteur dont ils ont la responsabilité tous en sortiront gagnants. S’il n’y avait pas eu de critiques et d’exaspération des usagers, personne n’aurait bougé. Nous attendons maintenant les résultats concrets sur le terrain.