Actualités
11:11 9 avril 2021 | mise à jour le: 9 avril 2021 à 11:11 temps de lecture: 3 minutes

Unico Revêtement Métallique reçoit une aide financière de 100 000$

Unico Revêtement Métallique reçoit une aide financière de 100 000$
Élisabeth Brière, secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles a annoncé une aide de 100 000$ à l’entreprise Unico Revêtement Métallique en présence de son président Julien Audet-Gagnon /Photo Métro Média – Capture d’écran de la conférence de presse

Soutien. L’entreprise spécialisée dans la transformation du métal en feuille pour la fabrication de différents types de revêtements extérieurs, a reçu une contribution remboursable d’un montant de 100 000$ de la part de Développement économique Canada pour les régions du Québec, une entité du gouvernement fédéral.

«Nous voulons donner aux entreprises le moyen de soutenir leur projet et de maintenir leur productivité, leur compétitivité et accroître la croissance économique», annonce d’emblée Élisabeth Brière, secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles en conférence de presse.

Avec cette somme, l’entreprise a pu procéder à l’agrandissement de son usine et acquérir deux nouvelles machines. «Nous avons une deuxième usine que la subvention nous a aidée à construire, l’usine architecturale qui transforme l’aluminium. Nous avons donc fait l’acquisition d’une poinçonneuse et d’une presse plieuse numérique», explique le président de l’entreprise située sur la Côte-de-Beaupré, Julien Audet-Gagnon. Ces engins, qualifiés «d’équipements stratégiques» par la Secrétaire Parlementaire, ont permis à Unico d’investir avec plus de latitude. «Nous doutions de l’enjeu de l’investissement, si c’était le bon moment. Nous nous sommes repositionnés en allant de l’avant et en prenant en considération les facteurs économiques de l’entreprise, nous avions une certaine solidité», lance-t-il.

Il ajoute également que malgré la crise sanitaire, le fait de rester trop statique dans l’innovation pourrait au contraire freiner leur croissance. «Parfois de rester statu quo nous fait reculer et nous avons décidé d’aller de l’avant afin de pouvoir nous ouvrir plusieurs portes si un secteur ou l’autre diminue», fait-il savoir.

Relance économique et création d’emplois

Élisabeth Brière explique que la subvention va dans le sens de la relance économique et du positionnement stratégique des entreprises du territoire régional. «La pandémie a de gros impacts, mais, certains, on saisit des occasions de développement et nous en avons un bel exemple avec Unico, il est important que le gouvernement soit la avec vous pour surmonter les défis et concrétiser vos plans de croissance», a-t-elle mentionné.

Aussi, la subvention accordée à l’entreprise permettra de générer un plus gros volume d’affaires et donc de favoriser la création d’emplois au sein de l’entreprise, soit «une dizaine à court terme, dans le domaine de la métallurgie», précise le président.

Néanmoins, un autre enjeu demeure, celui de la pénurie de main d’œuvre dans le secteur secondaire. «Le problème principal à notre croissance c’est vraiment la pénurie de main d’œuvre», confirme-t-il.

Pour faire face à cette difficulté, les dirigeants avaient entamé des démarches pour recruter des travailleurs qualifiés issus de l’immigration. Avec la pandémie en cours et les fermetures de frontières, Julien Audet-Gagnon indique qu’il a pour le moment été contraint de reporter le projet.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *