Actualités
08:33 22 avril 2021 | mise à jour le: 22 avril 2021 à 08:33 temps de lecture: 4 minutes

Le kiosque de la ferme Jean-Pierre Plante s’agrandit pour l’été 

Le kiosque de la ferme Jean-Pierre Plante s’agrandit pour l’été 
Photo: Métro Média – Marine LobrieauLe nouveau kiosque de la ferme est une grange rénovée qui se trouvait sur la propriété de la ferme.

Entreprises. «Nous avions cette grange qui était déjà sur le terrain et qui dépérissait, explique la propriétaire Judith Lessard. Ça faisait plusieurs années que l’on pensait à faire ce kiosque à cet endroit donc nous avons décidé de la rénover tout en préservant son histoire». Les propriétaires Jean-Pierre Plante et Judith Lessard sont maraichers spécialisés dans la culture de petits fruits certifiés biologiques dont la fraise OhBio, distribuées dans plusieurs épiceries du Québec.

Située sur l’île d’Orléans, la grange a été entièrement modernisée. L’occasion pour eux d’agrandir le point de vente de la ferme. L’une des motivations du couple a été de proposer un local plus spacieux qui leur permettrait d’offrir à leurs visiteurs une véritable variété de produits locaux. «Nous manquions d’espace, affirme la propriétaire. Avec ce nouveau kiosque, nous allons mettre en valeur nos produits mais aussi les autres agriculteurs de la région qui cultivent “éco-responsable” pour promouvoir les petits producteurs maraîchers et les transformateurs».

Plusieurs travaux ont été nécessaires pour transformer l’espace. L’intérieur étant toujours en cours de rénovation.

Un espace optimisé

Autre nouveauté cette saison, les clients auront l’occasion de profiter d’une terrasse extérieure et d’y déguster les produits en vente sur place.  «La vue est directement sur le fleuve St-Laurent et nous voulions en faire profiter notre clientèle, se réjouit Judith Lessard. On a aussi voulu garder la grange typique et antique avec les poutres apparentes. Il y a ce cachet et ce ressenti de vécu». Elle élabore actuellement une offre d’entremets à partir des fruits récoltés qu’elle souhaiterait vendre directement sur place. «Nous n’offrons pas de repas à la ferme, mais nous sommes en train de développer avec un chef cuisinier des produits sous forme de collation que l’on peut manger sur la terrasse».

Nouveauté, une terrasse offre une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent

Le kiosque ouvrira sur une longue amplitude horaire, de 8h à 20h, et ce, dès l’arrivée des premières fraises. La maraichère évoque également la possibilité de prolonger l’ouverture durant l’automne. En effet, le local étant à présent chauffé, la présence d’un employé pendant les périodes plus fraîches pourra être envisagée. «Il y aura de meilleures conditions pour ceux qui travaillent dans le kiosque», assure la propriétaire.

Diversité des produits et anti-gaspillage

Toutes les récoltes de la ferme ont reçu cette année la certification biologique. La transition de la ferme vers une agriculture sans pesticides ayant débuté quelques années auparavant. C’est cette garantie de qualité supérieure que la propriétaire souhaite offrir aux visiteurs. «C’est notre critère numéro 1. Le but c’est que quand tu rentres dans notre kiosque, tu n’as pas besoin de te poser la question de savoir s’il y a des pesticides ou non dans les récoltes», explique Judith Lessard.

Pour bonifier leur offre éco-responsable, une cuisine de transformation des produits fait également partie des nouveaux aménagements du kiosque. «Avant, les fraises fraîches du matin étaient vendues au local et les invendus passé en liquidation, mais parfois, il y en avait beaucoup et c’était compliqué à gérer. À présent, toutes les fraises vont pouvoir être transformées en confiture ou même congelées, nous allons donc faire du sous-vide», garantit la maraichère qui répond à une demande importante de sa clientèle pour la saison hivernale.

Afin de promouvoir la région et de satisfaire à leurs critères de production biologique, les produits des partenaires proviendront tous d’exploitation éco-responsable. «On souhaite prioriser les producteurs de l’île d’Orléans, mais nous ne sommes pas fermés à d’autres régions. Ce sera de l’agriculture responsable et raisonnée pour tous les producteurs qui vont emmener leurs produits», assure t-elle.

Articles similaires

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Diane Grenier

    à l’attention de Marine Lobrieau qui a écrit l’article dans le Charlesbourg Express.
    l’article ne spécifie pas l’adresse de la ferme de Jean-Pierre Plante. Il serait intéressant de savoir à quel village sur l’île d’Orléans le nouveau kiosque sera situé. si nous voulons y aller cet été. merci

    • Perrine Gruson

      Bonjour Mme Grenier,
      Merci pour votre commentaire. La ferme se situe au 7441 chemin Royal.