Communaute
13:51 9 avril 2021 | mise à jour le: 7 avril 2021 à 13:54 temps de lecture: 2 minutes

Phase II du projet de conservation volontaire

Phase II du projet de conservation volontaire
Le projet de conservation volontaire a pour objectif de sensibiliser les propriétaires privés et le grand public à l’importance des milieux naturels qui les entourent. /Photo gracieuseté – AF2R

L’Association forestière des deux rives (AF2R) a présenté le bilan partiel des activités de la phase II du projet de conservation volontaire des milieux naturels d’intérêt de l’île d’Orléans. Au terme de la deuxième année de ce projet s’échelonnant sur trois ans (2019-2022), l’objectif de caractériser les milieux naturels de 20 propriétaires participants et de produire un cahier du propriétaire personnalisé pour chacun d’eux a été atteint.

Malgré le retard et les difficultés engendrées par la situation liée à la COVID-19, l’AF2R a réalisé:

  • La caractérisation de près de 400 ha de milieux naturels (48 ha en 2019 et 346 ha en 2020);
  • Un cahier du propriétaire personnalisé pour les 20 participants;
  • Une sortie terrain découverte sur l’observation de la faune aviaire (2019) ayant atteint 5 participants;
  • Une sortie terrain découverte sur la flore terrestre, les arbres et les milieux humides (2020) ayant atteint 12 participants;
  • Une visioconférence sur les érablières dans un contexte de changements climatiques (2021) ayant atteint 69 participants;
  • Une visioconférence sur l’érosion des berges (2021) ayant atteint 106 participants.

Ces réalisations s’ajoutent à celles de la phase I du projet (2015-2018), qui comptaient notamment la caractérisation de 557 hectares de milieux naturels et de plus de 10 km de rives sur les terrains de 35 propriétaires participants.

Suite et fin de la phase II

À ce jour, huit ententes morales de conservation ont été signées dans le cadre de la seconde phase du projet. L’équipe de l’AF2R continue de rencontrer les propriétaires dans le but de conclure un plus grand nombre d’ententes morales de conservation.

À l’été 2021, ce sont cinq nouveaux propriétaires de la municipalité de Sainte-Famille et de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans qui seront sollicités pour la participation à la dernière année de ce projet de conservation.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *