L'Autre Voix
07:19 14 mars 2021 | mise à jour le: 14 mars 2021 à 12:35 temps de lecture: 3 minutes

Laurence St-Germain poursuit dans sa nouvelle approche

Laurence St-Germain poursuit dans sa nouvelle approche
Régulièrement près du top 10, la skieuse de Saint-Ferréol-les-Neige veut se rapprocher des meneuses. /Photo gracieuseté - GEPA

SKI. Pour une deuxième journée de suite, Laurence St-Germain a pris le 11e rang d’une épreuve de slalom à la Coupe du monde de ski alpin d’Äre, en Suède. Une course similaire à celle disputée 24 heures plus tôt, et qui s’aligne avec son ambition de se rapprocher du podium.

Treizième à l’issue de la première manche, la skieuse de Saint-Ferréol-les-Neiges a apporté des ajustements à sa deuxième occasion, lui permettant de grimper de deux échelons au classement final. Le tout, sur une piste détériorée par le passage des nombreuses participantes.

«La journée a été assez semblable à hier (vendredi) et les conditions étaient encore assez difficiles. J’ai fait une première descente assez solide, mais il manquait un peu d’agressivité dans quelques sections et je tournais trop pour le parcours. Lors de la deuxième manche, j’ai fait quelques fautes, mais au moins, j’attaquais beaucoup plus, malgré les (nombreux) trous sur le parcours», a analysé St-Germain en entrevue avec Sportcom.

Cette performance lui a permis de récolter le meilleur résultat canadien du jour et de terminer à 3,04 secondes de la gagnante, Katharina Liensberger. L’Autrichienne a affiché un cumulatif de 1 min 47,93 s à l’issue des deux manches pour remporter l’or devant l’Américaine Mikaela Shiffrin (+0,72 seconde) et la Suisse Wendy Holdener (+1,65 seconde).

Se rapprocher des meneuses

Vendredi, Laurence St-Germain avait affirmé qu’elle souhaitait se rapprocher des meilleures skieuses de la discipline. Et même si elle n’a pu améliorer son résultat, elle juge qu’elle est dans la bonne voie pour atteindre son objectif.

Elle se promet d’ailleurs de tout laisser sur la piste, le 20 mars, à l’occasion du dernier slalom de la campagne qui aura lieu à Lenzerheide, en Suisse, où se dérouleront les finales de la Coupe du monde de ski alpin.

«Même si je n’ai pas eu exactement le step que je voulais faire au niveau des résultats sur papier, j’ai vraiment appliqué l’approche que je voulais après Jasna (Slovaquie), alors c’est positif. Je pense que mon état d’esprit d’attaquer encore plus était bon dans les deux derniers jours et c’est vraiment comme ça que je veux finir la saison. Il me reste une chance samedi prochain et je vais donner mon 120 %» a-t-elle conclu.

(Source: Sportcom)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *