L'Autre Voix
07:14 13 mars 2021 | mise à jour le: 13 mars 2021 à 12:40 temps de lecture: 3 minutes

Laurence St-Germain veut plus que de la constance

Laurence St-Germain veut plus que de la constance
La skieuse Laurence St-Germain, originaire de Saint-Ferréol, a terminé 11e à l'épreuve d’Äre en Suède, en Coupe du monde de slalom. /Photo gracieuseté - Sportcom

SKI ALPIN. Constante, Laurence St-Germain l’a une fois de plus été en Coupe du monde de ski alpin vendredi. Onzième du slalom d’Äre (Suède), la skieuse de la région de Québec veut maintenant se rapprocher un peu plus du podium. Et c’est une erreur survenue en deuxième manche qui a freiné son élan.

Provisoirement 12e après la première manche, l’athlète de 26 ans a grimpé d’un rang pour finir à 2,50 secondes de la gagnante, la Slovaque Petra Vlhova. L’Autrichienne Katharina Liensberger (+0,20 s) et l’Américaine Mikaela Shiffrin (+0,64 s) l’ont accompagnée sur le podium.

«J’ai fait une erreur en bas de parcours et c’est pour ça que je suis un peu déçue. J’avais vraiment bien skié et j’ai senti mes jambes un peu fatiguées tout juste avant la fin. Cela m’a déconcentrée et c’est ce qui m’a coûté le top-10, mais somme toute, je suis quand même contente de ma journée.»

La skieuse de Saint-Ferréol-les-Neiges a perdu son équilibre vers l’arrière en se faisant coincer dans un sillon. Elle a aussi confirmé en riant qu’elle avait cette fois-ci tout son équipement, contrairement à samedi dernier, alors qu’elle avait oublié ses protections tibiales. «Je n’ai pas enlevé mon équipement et environ 20 personnes m’ont demandé si je les avais.»

Objectif de début d’année

«Mon objectif cette année était d’être constante dans le top-10 et je le suis. Mais là, j’ai soif pour faire le prochain pas et j’ai le goût de plus. Il me reste encore deux courses. Je l’ai à l’entraînement et j’ai la vitesse, mais c’est la journée de la course où ça compte. Je veux amener ce ski-là dans mes courses. J’étais en voie de faire ça dans ma deuxième manche», a-t-elle confié à Sportcom.

Celle qui a brillé en deuxième manche, c’est la Canadienne Ali Nullmeyer qui a été la plus rapide, ce qui lui a permis de passer de la 29e à la 12e place. «Elle skie vraiment bien et ce n’était qu’une question de temps avant qu’elle ne le fasse en course. Elle a attaqué à fond, cela a payé et je suis vraiment contente pour elle. C’est une bonne coéquipière», commente Laurence St-Germain.

Une autre course de slalom est prévue ce samedi au même endroit.

(Source: Sportcom)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *