Actualités
13:28 24 février 2021 | mise à jour le: 23 février 2021 à 14:05 temps de lecture: 2 minutes

Notre députée chante en chambre

Notre députée chante en chambre
La députée Caroline Desbiens a rendu hommage à Raymond Lévesque en chambre. /Photo gracieuseté

Récemment est décédé l’auteur-compositeur-interprète Raymond Lévesque. La députée  de la circonscription de Beauport—Côte-de-Beaupré—Île d’Orléans—Charlevoix, Caroline Desbiens, qui le connaissait personnellement, a été très attristée de la nouvelle.

Comme elle est la porte-parole du Bloc Québécois en matière de culture, il a été convenu qu’elle ferait une déclaration en chambre des communes. C’est à la fin de son discours qu’elle a chanté le refrain de la chanson fort connue du M. Lévesque: Quand les hommes vivront d’amour.

«Ce qui est particulier, c’est que certains députés en chambre à Ottawa, ont fredonné avec elle et que tous les députés présents ont applaudi, peu importe le parti», a mentionné son attaché presse Sébastien Aubry.

«Notre ami Raymond Lévesque, le créateur de la plus grande chanson d’amour du 20e siècle, Quand les Hommes vivront d’Amour, s’est éteint le 15 février. Une date qui l’aura concerné jusqu’à la fin puisque notre poète national, patriote dans le bon sens du terme, et pacifiste moderne, nous a quittés exactement le même jour qu’ont été exécutés nos patriotes en 1839.  Je souhaite faire raisonner ici le message de Raymond Lévesque. Celui de l’amour, de la paix et de la liberté! Et comme le disait son Bozo les culottes: « les pionniers sont faits pour être oubliés », mais toi tu ne le seras pas, parce que l’on te chantera toujours!», a déclaré Caroline Desbiens dans son allocution avant d’entonner «Quand les hommes vivront d’amour, il n’y aura plus de misère, et commenceront les beaux jours, mais nous nous serons morts, mon frère…».

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *