Actualités
11:00 17 février 2021 | mise à jour le: 11 février 2021 à 14:05 temps de lecture: 5 minutes

Reprise des projets à Boischatel en 2021

Reprise des projets à Boischatel en 2021
Actuellement, le festival Boischatel en neige, réparti sur sept fins de semaine, se déroule au Domaine du boisé avec l’accord de la sécurité publique. /Photo gracieuseté

Municipal. 2020 aurait dû être l’année des célébrations du 100e à Boischatel, mais l’arrivée de la Covid a chamboulé les plans. 2021 sera l’année des projets d’infrastructures.

2020, comme partout ailleurs, a été l’année du télétravail à l’hôtel de ville de Boischatel. «En mars, on venait au bureau en rotation, mais maintenant tout le monde est chez eux, sauf quelques exceptions. Ça a bien été, mais ça a pris certains ajustements dont l’acquisition de portables. Toutes nos réunions et comités se font en ligne, les applications Zoom et Teams nous servent beaucoup. Le côté positif c’est qu’on gagne du temps de vie personnelle quand on ne se déplace pas. Mais le côté négatif c’est le côté humain qui nous manque plus. Quand tu t’impliques en politique c’est que tu aimes le côté humain», expose le maire Benoit Bouchard.

Les multiples projets annoncés au début 2020 pour souligner en grand le 100e de Boischatel ont malheureusement dû être annulés. «On a quand même réussi à faire certaines choses malgré tout. Par exemple on a eu les Classiques Mystères du mercredi pendant l’été, qui consistaient en des rencontres avec des groupes musicaux. Pour ne pas créer d’attroupements, l’endroit était dévoilé à la dernière minute. Ça été un succès, et ce durant sept semaines. En plus d’être présentés à un groupe plus restreint en formule live, les concerts étaient aussi présentés en ligne.»

Malheureusement, il n’y a pas eu de grande fête en avril 2020 comme prévu, pas de gala reconnaissance, puisque rien de tout cela n’était réalisable avec la Covid. «Une fête de 100 ans, ça se remet pas vraiment et 2021 c’est trop proche des élections. On est quand même fiers de notre centième et du livre que nous avons lancé, même si on n’a pas pu faire ce qu’on voulait.»

«Moi ce que je souhaite en 2021, c’est que les gens continuent à respecter les consignes pour qu’on ait une meilleure fin d’année 2021, qu’on soit capable de se revoir et de se donner une poignée de main. Je souhaite qu’on se sacrifie maintenant pour avoir enfin une fin.»

-Benoit Bouchard

Des travaux remis à 2021

Boischatel a tout de même pu mettre en œuvre le début des travaux du parc du Domaine du boisé situé près de la patinoire couverte. De grands projet d’infrastructures de rues sur la rue des Saphirs ont également pu être réalisés. Le service de transport Plumobile qui en est à sa seconde année a reçu un achalandage surprenant, selon les mots du maire. «Nous avons pu faire une économie de 300 000$ sur la facture de la municipalité. Avant ça nous coûtait environ 800 000$ avec le RTC. Maintenant, comme Boischatel grandit, on couvre plus de territoire et on offre un service de transport plus global pour la population. Ce qui fait que, même si on ne charge aucun frais d’utilisation, on a une économie avec le transporteur. On prévoyait économiser moins que ça», avoue-t-il.

L’avancement du Domaine du boisé, ce nouveau lieu de rencontres, se poursuivra en 2021. «La patinoire couverte respecte la quantité de 25 personnes maximum en tout temps et elle est  toujours pleine, alors on a fait deux autres aires de glace pour les plus petits au même endroit.»

Comme Boischatel grandit rapidement, certains besoins n’avaient pas été prévus, comme l’agrandissement d‘un bâtiment accessoires pour les véhicules municipaux. «On a repris l’entretien de nos 17 km de pistes de ski de fond et de 13 km de sentiers de raquettes. On a donc acheté des véhicules pour l’entretien de tout ça en début d’année 2021, et on manque d’espace pour les entreposer. On va donc bâtir un bâtiment accessoire à cet effet. On ira en appel d’offres bientôt et on prévoit terminer ce projet cet été. On va aussi modifier des pistes aux alentours des bassins de rétention, pour les sentiers de marche. On n’a pas pu le faire l’été passé, alors c’est remis à l’été prochain.»

Le stationnement qui n’a pas pu être construit l’été passé à cause des restrictions sera également fait l’été prochain. Il offrira 50 cases pour la population pour l’accès au Domaine du boisé. «Actuellement le bâtiment de services ne peut accueillir que 10 personnes à la fois pour respecter les normes Covid, mais en temps normal l’espace peut accueillir facilement une centaine de personnes», assure Benoit Bouchard.

Boischatel compte aussi poursuivre la revégétalisation de la cicatrice de Brique Citadelle, la réfection des infrastructures de rue, des rues des Grès et Vézina pour un montant de 2,3 M$ ainsi que la construction d’un autre bâtiment accessoire en toile à l’écocentre pour entreposer les véhicules des travaux publics.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *