Communaute
10:00 8 janvier 2021 | mise à jour le: 23 décembre 2020 à 10:40 temps de lecture: 6 minutes

Retour sur les moments marquants de 2020 (4e trimestre)

Retour sur les moments marquants de 2020 (4e trimestre)
Photo: Sergey Isaev/Photo 123 RF

Rétrospective. En ce début d’année, L’Autre Voix vous propose un retour sur les événements locaux qui ont retenu l’attention au cours des mois d’octobre à décembre 2020.

Octobre

Début des travaux pour la piscine

On annonce que les travaux pour la construction du Centre aquatique régional ont débuté. La Ville de Beaupré recevra, pour la réalisation de ce projet, un montant de 5 843 900$ provenant du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives phase 4, de 3 000 000$ provenant du Fonds éolien et de 250 000$ provenant de Desjardins, totalisant ainsi une aide financière de 9 093 900$.

Le dossier de la piscine régionale continue de créer des frictions sur la Côte. /Esquisse gracieuseté

Signé Gerometta à Beaupré

Toujours à Beaupré on vous présente en UNE l’emblématique œuvre de Giovanni Gerometta installé à l’entrée de la municipalité. L’œuvre, baptisée Liberté, a été installée à l’angle de la 138 et de la rue de la Seigneurie, dans un parc qui porte désormais le nom de Place de la Liberté. Giovanni Gerometta voulait développer une œuvre sur les oies, un sujet qu’il a toujours aimé peindre et s’exprimer en mosaïque. Les oies dans la structure ont un mouvement vers le ciel, donc vers la liberté. La perspective de l’œuvre amène le regard vers le sommet où l’on voit des flocons de neige qui amènent le départ des oies.

En passant sur la 138 à Beaupré, on ne peut manquer cette œuvre tout en hauteur. /Photo Métro Média – Julie Rose Vézina

Ça traine toujours pour la haute vitesse

Comme, pandémie oblige, il y a de plus en plus de parents en télétravail, plus d’études en ligne pour les enfants, et plus d’entreprises qui passent au numérique, on fouille donc le dossier de la couverture internet qui traine en longueur. Si l’île d’Orléans en général est bien desservie, quelques secteurs de Saint-Ferréol-les-Neiges et de Sainte-Tite-des-Caps sont mal desservis ou ne sont pas desservis du tout. Au final, le problème perdure puisque les grands distributeurs n’ont pas l’obligation de brancher toutes les résidences. Le mot de la fin revient à la députée Caroline Desbiens qui réalise bien que le temps presse dans plusieurs secteurs de sa circonscription. «C’est difficile d’attirer de nouveaux citoyens parce que les transactions de maisons tombent à l’eau.»

En décembre on apprendra que la haute vitesse sera déployée dans quelques rues de Saint-Ferréol par Vidéotron. /Photo 123RF

Novembre

Discussion en communiqués

Rien ne va plus entre les maires de la Côte dans le dossier de la piscine régionale. Les discussions entourant le projet de piscine régionale se font par l’intermédiaire de communiqués de presse. Les villes de Beaupré, Sainte-Anne-de-Beaupré et Saint-Joachim ont choisi cette voie pour s’adresser d’abord aux citoyens de Saint-Ferréol-les-Neiges et ensuite, pour exprimer leur ouverture à discuter avec les maires qui se sont retirés du projet. Rappelons qu’il y a deux ans, les municipalités de Saint-Ferréol-les-Neiges et Saint-Tite avaient décidé de se retirer du projet de piscine à Beaupré.

À ce jour le dossier n’est pas encore clos. /Esquisse gracieuseté

Deux policiers sauvent une vie

Il y a des moments dans la vie où l’on se trouve au bon endroit au bon moment. C’est ce qui est arrivé aux agents Martin Gingras et Kelley Saint-Amant du Centre de services de Sainte-Anne-de-Beaupré qui nous raconte comment ils ont pu sauver la vie de Dominique Godin en septembre dernier.

Les agents Gingras et Saint-Amant sont dans la police depuis 10 et 5 ans respectivement. (Photo gracieuseté)

Une vision pour le Mont-Sainte-Anne

L’Autre Voix vous présente le nouvel OBNL Les Amis du Mont-Sainte-Anne, un groupe de la communauté qui, depuis maintenant un an, s’organise autour d’une vision pour faire du Mont-Sainte-Anne (MSA) un centre de plein air quatre saisons. Le but: récupérer la partie est de ce territoire actuellement exploité par l’entreprise privée RCR et optimiser l’utilisation des installations existantes sur la montagne.

Les terrains du Mont-Sainte-Anne sont mal exploités selon plusieurs membres du groupe. /Photo tirée de Facebook

Décembre

Toute une saisie à Boischatel

Les policiers de la Sûreté procèdent à une arrestation ainsi qu’à deux perquisitions à Boischatel, en lien avec du trafic de stupéfiants. Alain Medeiros, 43 ans, est arrêté et accusé de possession en vue de trafic, trafic de stupéfiants et bris d’engagement. Suite à l’arrestation du suspect, les policiers procèdent à la perquisition de son véhicule, ainsi qu’à celle de sa résidence. D’importantes quantités de drogues sont saisies.

Sur place les policiers ont saisi, entre autres, environ 1850 grammes de cocaïne et près de 13 000 comprimés de métamphétamine. /Photo gracieuseté

Revendications au Mont-Sainte-Anne

La Station Mont-Sainte-Anne fait beaucoup jaser sur la Côte. Cette dernière publie fréquemment des communiqués de presse concernant les travaux en cours sur la télécabine indiquant que le processus est amorcé pour que des autorités compétentes puissent attester de la sécurité de cette remontée. L’ouverture est reportée pour cause de temps doux également. Mais le regroupement Les Amis du Mont-Sainte-Anne a d’autres revendications concernant les modalités d’abonnement, entre autres.

La sécurité des télécabines inquiète de nombreux usagers du Mont-Sainte-Anne. /Photo gracieuseté

Du bonheur une carte à la fois

Juste à temps pour Noël on vous parle des cartes à semer de Noël de la créatrice de Boischatel, Virginie Massicotte. Faites de carton fait à la main à partir de matières recyclées avec des graines dans le carton, les cartes une fois semées donnent des fleurs sauvages ou du basilic. Elles sont donc 100% écoresponsables et compostables. Toute la collection de cartes de Mimosa Design est de style épuré, minimaliste, et sans texte ou très peu. Elles se déclinent en trois collections: illustrative naïve, dorée, et noire et blanche plus glam.

Les cartes de Noël à semer. /Photo gracieuseté

À lire aussi :

https://www.quebechebdo.com/local/journal-lautre-voix/240776/retour-sur-les-moments-marquants-de-2020-1er-trimestre/

https://www.quebechebdo.com/local/journal-lautre-voix/240785/retour-sur-les-moments-marquants-de-2020-2e-trimestre/

https://www.quebechebdo.com/local/journal-lautre-voix/240814/retour-sur-les-moments-marquants-de-2020-3e-trimestre/

 

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *