Actualités
11:17 16 octobre 2020 | mise à jour le: 9 octobre 2020 à 10:14 temps de lecture: 2 minutes

Atténuer les impacts financiers de la pandémie

Atténuer les impacts financiers de la pandémie
Cette aide pourra être utilisée par chaque municipalité, tant en 2020 qu’en 2021, à sa convenance. (Photo gracieuseté)

La députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Émilie Foster, a annoncé qu’une aide financière de 3 950 000 $, financée à parts égales entre les gouvernements du Québec et du Canada, sera octroyée à la région de Charlevoix, de Côte-de-Beaupré et de l’île d’Orléans afin d’atténuer les impacts financiers de la pandémie. De ce montant, la répartition sera comme suit: près de 1,7 M$ pour la région de Charlevoix, plus de 1,8 M$ pour la Côte-de-Beaupré et près de 450 000$ pour l’île d’Orléans. 

Grâce à cette aide, les administrations municipales pourront couvrir directement leurs dépenses occasionnées par la pandémie, comme les hausses de coûts liées à la sécurité publique, aux adaptations de bâtiments, à l’opération de camps de jour municipaux et aux processus démocratiques dans les municipalités (conseils municipaux, élections partielles et générales). Ce soutien vise également à compenser les pertes de revenus des municipalités, comme les revenus de permis, des droits sur les mutations immobilières, des amendes et pénalités et des stationnements.

«Les municipalités jouent un rôle clé dans la gestion de la crise sanitaire de la COVID-19 depuis mars dernier. Il est donc impératif pour notre gouvernement de leur octroyer le soutien financier nécessaire afin de continuer à offrir des services aux citoyens», a exprimé Émilie Foster.

Pour chaque municipalité, le montant de l’aide a été déterminé selon une approche mixte qui tient compte de deux facteurs, soit du poids démographique et des impacts de la pandémie.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *