Communaute
10:20 10 octobre 2020 | mise à jour le: 8 octobre 2020 à 15:04 temps de lecture: 2 minutes

Une année riche en réalisations pour la Fondation de l’Hôpital

Une année riche en réalisations pour la Fondation de l’Hôpital
La campagne de financement pour ces travaux est toujours en cours. Pour y participer, visitez le site fondationhsab.org ou contactez la Fondation au 418 827-3776, p. 2802. Photo gracieuseté

C’est le 30 septembre dernier qu’avait lieu l’assemblée générale annuelle virtuelle de la Fondation de l’Hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré au cours de laquelle le bilan de l’année 2019-2020, au cours de laquelle bien des projets ont pu voir le jour, a été présenté.

En ces temps inédits de pandémie et malgré le ralentissement des travaux, la construction de la nouvelle Unité prothétique avance bien. Ce projet majeur consiste à réaménager une aile du CHSLD pour 16 résidents ayant d’importants troubles de mémoire, comme la maladie d’Alzheimer. «C’est bien plus qu’une rénovation, ça va transformer l’approche des soins», précise Véronique Tremblay, directrice générale de la Fondation. L’objectif est de créer un milieu de vie comme à la maison pour favoriser l’autonomie des résidents et permettre aux personnes significatives de jouer un rôle actif. «C’est un projet novateur dans le milieu public québécois, inspiré par ce qui se fait de mieux à travers le monde. Gageons qu’il servira de modèle dans les années à venir», ajoute Lucie Boies, présidente du conseil d’administration.

Les dons recueillis cette année ont aussi rendu possible le réaménagement d’une section de l’Urgence, la bonification des services aux résidents du CHSLD et usagers de l’Hôpital, la formation médicale continue, l’aménagement des jardins, les investissements dans les soins de proximité. Quant à l’Unité de soins palliatifs, inaugurée en 2015, elle continue de recueillir des témoignages émouvants de la part des usagers et de leur famille, mais aussi des employés et bénévoles qui la fréquentent. C’était l’objectif de la Fondation: aller au-delà du réaménagement, voir les choses autrement pour que le mieux-être de toutes les personnes concernées soit au premier plan. «Au cours des dix dernières années, la Fondation de l’Hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré a été un catalyseur de changement pour la région. En mobilisant la volonté, l’énergie et les ressources de notre communauté, des projets remarquables ont pu voir le jour. Il y a de quoi être fier!», affirme Lucie Boies.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *