Communaute
09:35 7 juin 2020 | mise à jour le: 4 juin 2020 à 10:37

Deux distinctions internationales pour Cassis Monna & Filles

Deux distinctions internationales pour Cassis Monna & Filles
En été, Cassis Monna & filles opère un restaurant avec terrasse et vue panoramique, La Monnaguette, un bar à cocktails et une crèmerie artisanale. (Photo Cassis Monna & filles/Virginie Gosselin, photographe)

SPIRITUEUX. La réputation de l’entreprise familiale de l’ile d’Orélans Cassis Monna & filles n’est plus à faire dans le domaine de la liquoristerie et de l’agrotourisme. Cette fois, elle remporte non pas une, mais bien deux prestigieuses médailles: double médaille d’or pour sa Crème de cassis Monna & filles et première médaille d’or pour sa vodka, premier produit de sa toute nouvelle gamme de spiritueux. Celle-ci sera d’ailleurs lancée et mise en vente prochainement en vue de la saison estivale.

C’est lors d’une dégustation à l’aveugle des produits les plus prisés dans le monde, que le prestigieux San Francisco Wolrd Spirits Competition accorde à Cassis Monna & Filles pour la toute première fois la double médaille d’or pour sa Crème de cassis Monna & filles, une liqueur de cassis ayant fait la députation du domaine et ayant déjà raflé plusieurs autres médailles.

«Nous étions folles de joie quand on a appris la nouvelle. C’est déjà une grande reconnaissance de décrocher une médaille à ce concours, qui est considéré comme les «Oscar» du monde des spiritueux, mais cette fois, en plus, c’est une Double médaille d’or!», a commenté la copropriétaire Anne Monna.

Les soeurs Monna ont également décroché la médaille d’or du SFWSC pour leur toute nouvelle création: la Vodka artisanale Monna, une vodka aromatique 100% issue des cassis du domaine et n’ayant même pas encore vu le jour sur les tablettes de l’entreprise.

«J’étais un peu nerveuse, quand on a décidé d’envoyer notre toute première bouteille de vodka au cassis pour la dégustation à l’aveugle… Elle n’avait même pas d’étiquette! C’est un peu inespéré tout ça», s’est exclamée l’autre copropriétaire, l’ainée des deux sœurs, Catherine Monna.

Catherine et Anne Monna, liquoristes de 5e génération, assurent la relève de l’entreprise de leur père Bernard depuis presque vingt ans. La fabuleuse Vodka au cassis est le premier spiritueux d’une nouvelle gamme créée dans l’alambic de cuivre récemment acquis par la maison.

À l’aube de la saison touristique estivale qui reprendra prochainement son cours, la boutique et l’économusée de la liquoristerie et la cremerie sont quant à eux déjà ouverts à tous les jours de la semaine. Le restaurant La Monnaguette recommencera ses activités le 20 juin, selon les règles de la santé publique.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *