Actualités
08:44 27 mai 2020 | mise à jour le: 25 mai 2020 à 13:11 temps de lecture: 2 minutes

Pénurie de main-d’oeuvre: Bonne nouvelle pour les employeurs

Pénurie de main-d’oeuvre: Bonne nouvelle pour les employeurs
(Photo 123 RF)

Pandémie. En raison des difficultés de recrutement que vivent plusieurs employeurs, le Gouvernement du Canada vient de mettre en place des mesures pour faciliter et accélérer l’embauche de travailleurs étrangers temporaires encore présents au Canada et qui ont perdu leur emploi. L’équipe du SANA (Service d’accueil des nouveaux arrivants) de la Côte-de-Beaupré se propose de mettre en contact les employeurs et les travailleurs étrangers.

Pour s’y qualifier, l’employeur doit déposer une demande auprès d’Immigration Canada, et le travailleur doit se faire délivrer une offre d’emploi en bonne et due forme. Désormais, l’employeur est autorisé à engager le travailleur étranger temporaire dès le dépôt de la demande et dès que le travailleur reçoit par courriel une autorisation préliminaire de travailler. De plus, pour les employeurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire, certaines règles ont été assouplies.

Dès le déclenchement de la crise sanitaire, l’équipe du SANA s’est préoccupée du sort des immigrants résidents du territoire en les contactant et a pu constater que plusieurs souhaitaient travailler en mettant à profit leurs compétences professionnelles, mais qu’elles ne pouvaient le faire en raison de la Loi et des Règlements sur l’Immigration et la Protection des Réfugiés.

Vous êtes un employeur et vous connaissez des difficultés de recrutement ou vous avez un permis de travail valide, vous avez perdu votre emploi et vous êtes à a recherche d’un employeur? Le SANA de Charlevoix-Côte-de-Beaupré peut vous aider.

Pour plus d’informations, Patrick Reduron, au 418-665-7745 p. 423 ou patrick@cje-appui.qc.ca.

Articles similaires

Commentaires 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • combe

    C’est bien beau tout cela mais seul le travailleur temporaire peut venir au Québec ! Le reste de la famille doit rester dans son pays d’origine. Beaucoup de médicaux recrutés pour une durée de 3 ans ne veulent pas partir sans les leurs, et du coup la pénurie de main d’oeuvre dans les hôpitaux et CHSLD ne va pas être comblée ! De plus, avec le risque d’une deuxième vague, le Québec se retrouve privé d’une main d’oeuvre qualifiée.

  • Marzougui Mohamed

    Bonjour Madame Monsieur j’ai besoin des offres d’emploi de agricole si possible merci de bien vouloir me répondre

  • Grib nabil

    Bonjour je cherche offre d’emploi
    Mon CV
    Je suis algerien
    Je suis arboriste
    J’ai de l’expérience car je vis dans une zone agricole et pleine de vergers
    Je peux travailler tous les travaux agricoles
    Mon numéro 00213669131486
    Ou 00213795187546
    Courriel: grib.nabil1988@gmail.com