L'Autre Voix
09:27 28 avril 2020 | mise à jour le: 28 avril 2020 à 11:42 temps de lecture: 4 minutes

SOS Bien-être canin: Comprendre le langage des chiens

SOS Bien-être canin: Comprendre le langage des chiens
(Photo 123 RF)

En 2010, un sondage Léger commandé par l’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) estimait à environ 45 000 le nombre de cas de morsures canines répertoriées chez les enfants de moins de 12 ans et à 164 000 pour l’ensemble des Québécois. On y apprenait aussi que 51% de ces cas de morsures venaient du chien de la famille. Nous avons rencontré Nancy Gallant, de SOS Bien-Être Canin, situé à Boischatel, afin d’apprendre quelques trucs pour les éviter.

Nancy Gallant propose une variété de cours et d’ateliers pour aider les jeunes à savoir comment agir en présence d’un chien et à comprendre le langage de celui-ci. «Je les aide également à dépasser leur peur. De plus, j’aide les propriétaires de chiens à réussir l’éducation de leur animal ou à changer des comportements indésirables lors de consultations privées, de cours d’obéissance en groupe et de formations en ligne. J’offre également des activités de socialisation pour chiens», nous explique celle qui a ouvert son entreprise en 2017 après une véritable remise en question et un virage à 180 degrés dans son plan de carrière. C’est sa passion des animaux qui lui a ouvert la voie de cette seconde carrière. «Les chiens sont d’une aide thérapeutique extraordinaire. J’ai d’abord eu envie de former des chiens d’assistance, mais comme la formation ne se donne pas au Québec je me suis tournée vers le comportement canin.»

Nancy Gallant, éducatrice et coach en comportement canin, compte plus de 20 ans d’expérience en éducation canine ainsi que 8 années d’élevage canin. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

On ne devrait jamais aller vers un chien, mais plutôt toujours l’appeler à nous, comme ça, si le chien est intéressé il va venir vers nous.

Nancy Gallant

 

Bien approcher un chien

La prévention des morsures est vraiment son sujet prioritaire lorsqu’elle a l’occasion de faire des ateliers de sensibilisation auprès des enfants. «D’abord, je commence avec les quatre étapes pour approcher un chien : 1- demander la permission au gardien du chien. 2- mettre son poing fermé devant le nez du chien. 3- attendre pour qu’il me sente. 4- le flatter sous le menton, près des oreilles ou sur la poitrine, jamais sur la tête.»

Parmi les autres conseils de base, elle enseigne aussi aux enfants commet il faut agir lorsqu’un chien inconnu court vers eux ou leur saute dessus et qu’ils ont peur. «Il faut éviter de crier, de rire ou de se sauver. Je leur conseille plutôt de faire la statue. De cette façon le chien va nous sentir et ensuite repartir. Tandis que si on se met à crier ou à courir, on va l‘exciter. Il ne faut pas non plus le regarder ou le repousser parce que pour le chien c’est une interaction et il va vouloir jouer.»

La cour de Nancy Gallant sert de parc à chiens pour des activités de socialisation privées et supervisées. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

La peur des petits chiens

Fait étonnant Nancy Gallant conseille de ne jamais caresser un chien pendant qu’il est dans les bras de son maitre. «Parce que dans cette position si le chien veut s’en aller il est pris. Il peut alors se sentir attaqué ou agressé, s’il a peur il peut tomber en mode survie: j’attaque ou je meurs. Il peut aussi se permettre d’attaquer par ce qu’on appelle «l’effet de gang», en sentant qu’il est plus fort parce qu’il fait deux avec son humain contre un seul. Ce sont d’ailleurs souvent des petits chiens qui mordent, parce qu’ils ont peur, contrairement à la croyance populaire.»

En effet, selon les médecins vétérinaires, les différentes races de chiens mises en cause dans des cas de morsures chez les médecins vétérinaires en 2015 peuvent être surprenantes. La première place revient au chihuahua avec 19,2% des morsures répertoriées alors que le fameux pitbull arrive en 18e position avec seulement 1,1%.

Plus d’info : https://sos-bien-etre-canin.com

Les quatre étapes pour mieux approcher un chien qu’on ne connait pas. (Carte gracieuseté – SOS Bien-être Canin)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *