Communaute
12:48 31 mars 2020 | mise à jour le: 31 mars 2020 à 12:48

Cultiver l’espoir, un projet à la fois

Cultiver l’espoir, un projet à la fois
Annie Lavallée a à cœur de partager dans sa communauté. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

CAUSE. Partager sa terre et son espace avec des gens qui pourraient bénéficier d’un contact avec la nature et avec d’autres personnes ayant vécu des problématiques similaires, c’est l’idée derrière la mission de l’organisme situé à Saint-Tite-des-Caps, Les Semeurs d’Espoir.

Les Semeurs d’Espoir sont un organisme à but non lucratif (OBNL) d’aide en réinsertion au travail auprès d’une clientèle adulte ayant vécu par le passé des problèmes de dépendance, allant de la toxicomanie au jeu. «Soit ils viennent de finir une thérapie, soit ils souhaitent se solidifier avant de retourner sur le marché du travail ou de décider s’ils retournent aux études ou vont faire d’autres changements importants dans leurs vies. Ils viennent donc sur la terre pour se reconnecter avec la nature», nous explique Annie Lavallée, cofondatrice de l’organisme avec son conjoint Christian Lanouette.

Le couple souhaitait vraiment cibler les gens en après-thérapie. «Je suis intervenante en toxicomanie et cuisinière-pâtissière amoureuse de l’agriculture. Donc toutes mes passions se retrouvent dans ce projet. Aussi, le cheminement personnel de mon conjoint par rapport à la toxicomanie nous a vraiment sensibilisés à la cause», explique-t-elle. C’est tout de suite en emménageant sur leur terre d’un hectare qu’ils ont vu tout le potentiel de l’endroit. «La forêt est juste derrière. Respirer le grand air, l’autosuffisance, se reconnecter à la terre, on peut faire ici plein de petites choses plus ancestrales, mais adaptées à aujourd’hui. Et l’on souhaitait partager tout ça avec d’autres dans un esprit communautaire d’entraide et de partage. On a alors eu l’idée de fonder un OBNL.»

L’aire d’accueil qui sert aussi d’endroit pour manger lors de mauvais temps. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Pas besoin de grand-chose pour partager

Les Semeurs d’Espoir ont des locaux aménagés au sous-sol de la résidence privée du couple. La majorité des activités ont lieu à l’extérieur, mais l’endroit peut servir pour s’abriter et pour manger lorsque la température est plus froide ou qu’il pleut. Un bureau aménagé servira éventuellement aux rencontres individuelles lorsque le financement sera assez stable pour assurer une présence à temps plein de l’intervenante.

La cuisine est aménagée comme une boulangerie puisque les participants et des bénévoles font du pain qui sert à financer les activités de l’organisme. Pour le moment, cela se fait huit mois par année, de mai à décembre, à raison d’environ une fois par semaine. Ont aussi lieu sur place des diners communautaires en collaboration avec d’autres organismes, alors que les participants sont accompagnés de leur intervenant ou qu’ils viennent de façon plus sporadique selon des thématiques prédéfinies.

«Dès qu’il n’y aura plus de neige et que l’on pourra commencer à jouer dans la terre et jardiner, nos activités régulières reprendront pour préparer le jardin collectif. On fait beaucoup de partenariats avec d’autres organismes parce que notre but éventuel être d’être ici à temps plein. Pour le moment, on évolue dans cette direction afin de trouver les fonds nécessaires. On fait des activités thématiques, par exemple un atelier de carte boussole en forêt avec des jeunes. Portage Québec vient faire des activités chaque mois avec leur clientèle accompagnée d’un intervenant. Vision d’espoir de Baie-Saint-Paul vient également avec leurs participants. Bref le projet prend forme!»

(Photo gracieuseté)

Ateliers thématiques

10 mai: Introduction à la savonnerie artisanale

Coût: 40$, de 13h à 16h. Notes et trois recettes démontrées où vous pourrez participer. Vous repartirez avec trois savons. S’adresse aux adultes. Min. 4 participants, max 10.

Samedi 23 mai: Boulangerie au four à pain

Coût 60$, de 8h à 13h. Vous expérimenterez la boulangerie artisanale et la cuisson au four à pain. Recettes variées, trucs et astuces pour bien réussir son pain. Vous repartirez avec votre pain. S’adresse aux adultes. Max 5 participants. Autres dates à venir selon la demande.

7 juin: Cosmétique Zéro Déchets version camping

Coût: 40$, de 13h à 16h. Notes et fabrication d’un shampoing solide et d’un déodorant aux huiles essentielles antimoustiques. Vous repartirez avec vos produits. Adultes et enfants accompagnés d’un parent. Min. 5 participants, max 10.

Pour plus d’info: https://semeursdespoir.wixsite.com/entraidefermette

(Photo gracieuseté)

Jardin collectif chez les Semeurs d’Espoir

Pour une deuxième année, le jardin collectif revient chez Les Semeurs d’Espoir. Un jardin collectif est un peu différent d’un jardin communautaire. C’est un espace de culture partagé par un groupe de participants. Tout le monde entretient l’espace en entier et participe à toutes les étapes de la culture à la cueillette. Les récoltes sont ensuite divisées équitablement selon la participation au projet.

À qui s’adresse ce projet?

Le projet s’adresse aux personnes seules, aux nouveaux arrivants sur la Côte-de-Beaupré, et aux gens qui n’ont pas d’espace pour jardiner, qui souhaitent partager de bons moments, apprendre à jardiner, ou recevoir des fruits et légumes frais tout en participant à faire grandir un jardin.

Le Jardin collectif se déroule de mai à octobre, avec un horaire qui offre plusieurs possibilités. Les frais sont de 20$. Les fonds amassés serviront à l’achat de semences et de plants. 10 places disponibles. Inscriptions jusqu’au 20 avril. Téléphone : 418 901-0606, Courriel: semeursdespoir@hotmail.com. www.facebook.com/fermette.semeurs.despoir

(Photo gracieuseté)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *