Actualités
15:08 24 mars 2020 | mise à jour le: 24 mars 2020 à 15:24

Pandémie: Caroline Desbiens souhaite que l’on favorise l’achat local

Pandémie: Caroline Desbiens souhaite que l’on favorise l’achat local
«Même si nous évitons présentement de rencontrer directement les citoyens, mon personnel s’assure de répondre à toutes les demandes et de faire tous les suivis nécessaires auprès du Gouvernement fédéral » assure Caroline Desbiens. (Photo Métro Média – Archives)

Crise économique. La députée de Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix, Caroline Desbiens, invite les citoyens à favoriser l’achat local en ces temps extrêmement difficiles pour toute l’économie régionale.

«Il y a une multitude d’initiatives d’entrepreneurs locaux créatifs et dynamiques qui sont en mesure d’offrir leurs produits en ligne, en livraison ou au service à l’auto. C’est le temps de se serrer les coudes, de les encourager et de prioriser les initiatives et achats locaux», selon la députée.

Si certains commerces de la région n’ont pas encore de service de livraison ou de site internet, on peut se demander s’ils pourront recevoir des subventions spéciales pour les aider à faire le virage électronique et la livraison afin de les aider à survivre à la crise. «On espère fortement que les distributeurs d’internet profitent de cette occasion pour améliorer le service haute vitesse dans plusieurs secteurs de la circonscription.

Dans la situation actuelle l’accès internet en région doit être considéré comme un service essentiel en matière de télétravail dorénavant vecteur de l’économie», pense la députée qui ajoute : «On souhaite qu’il y ait des incitatifs en ce sens, mais même si l’argent arrive tout de suite ce sera difficile d’orchestrer quelque chose à court terme.  Je crois que le fédéral va se rendre compte avec la crise sanitaire actuelle, que ce sont les PME qui supportent en grande partie l’économie.  Comme en situation normale, ce sont probablement les entreprises et les travailleurs autonomes, beaucoup plus que les multinationales, qui seront les vecteurs de reprise économique. Il faut toutefois être réaliste il est quand même prévisible que, dans les circonstances quelques entreprises plus fragiles ne passent pas au travers dans leur exercice actuel, mais je souhaite que dans cette éventualité tous trouvent une avenue de transition alternative afin de maintenir leurs activités. À court terme, le téléphone reste une bonne façon. Dans des communautés tissées serrées comme la Côte, l’île d’Orléans et Charlevoix, la famille et le téléphone restent des façons rapides et efficaces de faire appel aux gens. Les organismes communautaires sont aussi là pour aider et même aller au-devant des besoins de la communauté. La MRC possède une liste complète des organismes communautaires qui peuvent être contactés rapidement pour aider les gens, » conseille-t-elle.

L’utilité des médias locaux

Caroline Desbiens considère que les entreprises locales devraient faire connaitre leurs services spéciaux pendant la pandémie via les médias locaux. «C’est le temps d’encourager les médias écrits et électroniques locaux.  Ils font un bon travail en ce sens.  C’est malheureusement en ces temps de crise qu’on se rend compte de l’aspect essentiel des médias régionaux. Ceux-ci doivent aussi contribuer à faciliter la diffusion d’informations pertinentes et aider les compagnies à se faire connaître. Les Municipalités, les MRC sont aussi d’excellentes options pour diffuser de l’information de façon rapide et efficace en ce temps de crise en procédant de manière à rejoindre tout le monde sans exception. »

La députée assure que son équipe et elle resteront attentives aux cas problématiques. «Des dispositions d’aide financière gouvernementale sont annoncées, un temps de mise en place est nécessaire et il faudra que la population démontre un peu de patience. Il y a pour la fonction publique de toutes les instances gouvernementales, d’énormes défis à rencontrer en ce moment», conclut la députée.

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *