Actualités
13:07 12 mars 2020 | mise à jour le: 9 mars 2020 à 13:28 temps de lecture: 5 minutes

2020 sera l’année des célébrations du 100e à Boischatel

2020 sera l’année des célébrations du 100e à Boischatel
Pour rester informée sur la situation à Boischatel, la population est invitée à visiter régulièrement le boischatel.ca. (Photo Métro Média – Archives)

MUNICIPAL. Avec quelques grands projets fraichement bouclés en 2019, 2020 s’annonce être une année plus tranquille et axée sur les célébrations du 100e à Boischatel.

Fin 2019, l’usine de production d’eau potable a été mise aux normes et mise en branle. «Elle est maintenant en fonction depuis l’automne dernier. Elle produira de l’eau pour la municipalité pendant au moins les 30 prochaines années. Par ailleurs, elle comporte deux prises d’eau indépendantes: dans la rivière Ferrée et dans la rivière Montmorency», explique le maire Benoit Bouchard. En outre, dès ce printemps, la rue des Saphirs sera branchée à son tour au réseau municipal. L’usine dessert également la municipalité de L’Ange-Gardien.

«On a aussi terminé la Côte de Boischatel qui avait été finie l’année précédente, sauf que la décoration, les poteaux et l’afficheur électronique ont été complétés. 2019 a aussi été le début de la construction de la patinoire couverte extérieure au parc des Saphirs.»

Cette patinoire avec plancher de béton est d’ailleurs le début d’un grand projet à Boischatel. «On veut tout regrouper au même endroit», expose Benoit Bouchard. «Sports de glace, sports de neige, pickelball en été, dek hockey, basketball… On n’avait pas encore de lieu culte qui existait pour faire des rassemblements. On était un peu divisés. Donc dès l’an prochain on veut faire en sorte que les pistes de ski et de raquettes partent toutes de la même place. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on a acheté le terrain adjacent afin de faire des espaces de stationnement. On s’attend à beaucoup d’achalandage avec le chalet qui peut accueillir une centaine de personnes. Il va aussi y avoir des sentiers glacés dans la forêt pour patiner.»

Des travaux dès l’été

L’été prochain, les travaux débuteront pour construire un parc linéaire sur 1,1 km avec des stations d’entrainements au fil du parcours. D’autres surprises seront annoncées dans les prochains mois à ce sujet. Là-dessus le maire se fait avare de commentaires pour garder la surprise. «Ce que je peux dire c’est que ce sera le legs du 100e de Boischatel qui sera sur ce territoire-là. On aurait aimé que tout se fasse pour la date anniversaire du 3 avril, mais avec la neige c’est impossible. Ce sera par contre prêt pour l’été c’est sûr et certain.»

L’accès à tous ces services sera gratuit pour les résidents, mais il se peut qu’éventuellement un tarif d’accès soit demandé aux non-résidents si l’achalandage est trop important.

En 2019, le déploiement du service d’autobus de Boischatel a été un grand succès. «On voit une augmentation de l’achalandage de l’ordre de 70% comparativement à ce que l’on avait avant avec le RTC. Les clients semblent satisfaits. Pour développer la Côte, c’est clair que nous avons besoin d’un transport adapté aux besoins de la population,» pense le maire.

Moins de projets d’infrastructures cette année

L’augmentation de taxes de 1,92% cette année est plutôt raisonnable si on pense à toutes les infrastructures qui ont été faites à Boischatel. «2019 a été une grosse année, mais 2020 sera beaucoup plus tranquille étant donné que ce sera le 100e. On ne voulait pas bloquer la ville à nulle part. On essaie toujours de garder le taux de taxation le plus bas possible tout en offrant le maximum de services.»

L’école primaire sera aussi appelée à être agrandie étant donné qu’elle est déjà à pleine capacité. C’est l’une des questions sur lesquelles le conseil municipal se penchera en 2020.

Le seul projet d’amélioration de services qui sera réalisé cette année est celui du garage municipal. Tous les camions sont actuellement en plein cœur du quartier, ce qui n’est pas l’idéal pour le bruit pour les résidents. «On va tout déplacer à l’écocentre au nord de Boischatel. Ce qu’on va faire c’est un entrepôt pour les véhicules. La mécanique va rester ici à côté de l’hôtel de ville. Mais tous les camions de la voirie seront déménagés en haut, en périmètre non urbain. L’entrepôt sera en bloc de béton avec un toit de toile. Ce ne sera pas chauffé, mais ce sera plus chaud qu’à l’extérieur et les camions seront à l’abri des intempéries. Ça nous donne l’occasion de tout regrouper à la même place. C’est le grand projet de 2020», termine le maire Bouchard en ajoutant qu’une autre phase du verdissement par ensemencement hydraulique de la cicatrice laissée par Brique Citadelle se poursuivra cet été.

L’année du 100e

2020 ce sera assurément l’année du 100e et l’administration souhaite que les citoyens se souviennent de ces célébrations. Toutes les fêtes existantes seront encore plus flamboyantes pour l’occasion grâce à l’implication de généreux partenaires.

Les 21-22-23 août ce sera le grand weekend de Fête au Village à ne pas manquer. Parc d’attractions et spectacle du samedi soir seront entre autres au menu. «Je confirme que ce ne sera pas gênant de présenter un tel groupe en spectacle pour la taille de notre municipalité», commente le maire tout sourire.

Il y aura également l’installation de petits panneaux explicatifs avec des faits historiques pour les noms de rue qui font référence à des gens qui ont bâti Boischatel. Il y aura également un autre lieu qui sera dévoilé éventuellement au cours de l’été où une pièce commémorative sur laquelle l’histoire de Boischatel sera immortalisée.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *