Actualités
10:19 1 octobre 2019

Cheval et campagne: partager son bonheur en nature

Cheval et campagne: partager son bonheur en nature
Lisa Linton trouve qu’on n’a pas de printemps au Québec comparativement à la Suède. Elle affirme que l’été ici est plus chaud qu’en Suède mais que notre hiver est aussi plus sévère. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

DOMAINE. En 1999, la suédoise d’origine Lisa Linton choisit une terre à Saint-Ferréol-les-Neiges dans l’idée de s’y installer et d’y élever des chèvres mais, avec le temps et après être devenue maman, son projet s’est transformé petit à petit. Près de 20 ans plus tard, c’est le projet Cheval et Campagne qui a vu le jour.

«On était rendus à 60 têtes dans l’élevage des chèvres pour la viande, mais ici au Québec c’est plus l’agneau qui est en demande», raconte la principale intéressée qui a réalisé en cours de route que cette viande était moins populaire ici que dans sa Suède natale. «Et quand je suis devenue mère moi-même, je me suis mise à avoir plus de misère avec le concept de bébé animal dans l’assiette. Donc, tranquillement pas vite, avec mon amour pour les chevaux, on a comme changé de projet.» On, c’est elle et son conjoint des 20 dernières années, Patrice Drouin, fondateur et ex-président de Gestev.

Le couple a construit une à une les bâtisses qui occupent aujourd’hui la terre de 39 hectares qui héberge actuellement 10 chevaux et quelques-uns en pension qui y vivent en liberté. «Cheval et Campagne est né il y a un an dans le but de partager ma passion pour les chevaux et l’endroit magnifique que l’on a sous les yeux chaque jour.»

Cheval et campagne c’est aussi être proche d’animaux en liberté, ce qui rend l’expérience unique. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Une expérience différente

Cheval et Campagne c’est la possibilité pour les groupes d’organiser une réception, un mariage, une conférence ou une réunion de famille dans une ambiance champêtre incluant ou non une randonnée à cheval.

«Mon offre s’adapte à la demande des clients. Cela peut-être 2h avec les chevaux et pique-nique dans la grange ensuite. Je choisis le cheval en fonction du client, de son expérience et de son niveau de crainte. On peut aussi réserver l’endroit en entier pour un groupe. Dans ce dernier cas, selon le budget et les besoins, je peux offrir la nourriture avec l’aide d’un traiteur. J’essaie de collaborer le plus possible avec des entrepreneurs de la Côte. Par exemple Les Trois becs comme traiteur, le Château Mont-Sainte-Anne pour les nuitées, ou le kombucha Mont-Ferréol, qui sont des collaborateurs réguliers», termine Lisa Linton.

Cheval et Campagne est ouvert de mai à octobre.

Plus d’info: http://www.chevaletcampagne.ca

Les chevaux naissent déjà avec environ 70% de la longueur de pattes qu’ils auront à l’âge adulte. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

 

J’ai cogné chaque planche et chaque clou, cela représente beaucoup de travail et beaucoup de patience.

Lisa Linton

Lisa Linton se dit plus confortable sur une selle anglaise mais elle offre tout de même de monter sur selle western puisque ça ne change rien pour le cheval, c’est plus une question de confort et de proximité avec le cheval pour le cavalier. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Marcel Bouchard

    Super beau concept !!!
    Bravo c’est à vivre en mouvement et contacte avec la Nature que l’on devient vert . La Nature la connaître pour l’aimer et l’aimer pour la protéger …

  • Trottier

    C’est un endroit incroyable et je viens tout juste d’expérimenter le lieu pour un rassemblement entre collègues. Ce petit coin de paradis mérite d’être connu. Lisa & Patrice (ainsi que le petit Félix) sont des gens très accueillants et Cheval & Campagne est parfait pour vos réceptions de toutes sortes!