Actualités
15:30 5 septembre 2019

Cidrerie Verger Bilodeau: Pionniers du cidre sur l’ile d’Orléans

Cidrerie Verger Bilodeau: Pionniers du cidre sur l’ile d’Orléans
(Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

ENTREPRISE. Quand Micheline L’Heureux et Benoit Bilodeau ont acheté une terre en friche abandonnée en 1978 à Saint-Pierre de l’ile d’Orléans, ils avaient seulement pour but d’en faire leur projet de retraite. Quarante ans plus tard, la Cidrerie Verger Bilodeau est devenue une entreprise familiale à grande échelle avec une relève bien en place.

«On avait acheté la terre pour l’érablière et le bois, sans avoir l’intention de l’exploiter. On s’était fait dire par un agronome que la terre serait bonne pour les pommes, on a donc commencé par planter 500 pommiers, puis 1000. On vendait toutes nos pommes lors de l’autocueillette», raconte M. Bilodeau, père.

Après l’autocueillette du début, se sont installés tranquillement les produits de transformation comme le jus de pomme, le beurre de pommes, la gelée et les tartes aux pommes. «Les produits transformés quand on a commencé à en faire vers 1995, ce n’était pas encore à la mode, ça commençait seulement, raconte Claude Bilodeau, qui a pris la relève avec sa femme Sandra Ouellet, depuis un peu plus d’une dizaine d’années même s’il participe à l’entreprise de ses parents depuis son enfance.

La période des pommiers en fleurs attire aussi beaucoup de touristes. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Avec l’engouement des touristes et la demande qui s’amplifiait, le couple s’est fait prendre au jeu. Si le projet de départ était de se faire une petite entreprise ouverte deux mois par année pendant leur retraite, aujourd’hui l’entreprise roule à l’année et emploie une vingtaine de personnes en période d’autocueillette et 13 employés salariés à l’année en plus de ceux qui travaillent au kiosque du grand marché de Québec.

À ce sujet, après 24 ans au Marché du Vieux-Port, les propriétaires de Cidrerie-Verger Bilodeau sont très satisfaits des nouveaux locaux du Grand Marché. «C’est très beau, il y a beaucoup d’achalandage. C’est complètement différent de ce qu’on avait. C’est beaucoup plus fonctionnel et convivial, plus lumineux», selon Sandra.

Les onze variétés de cidres de la Cidrerie-Verger Bilodeau ont été primées à de nombreuses reprises lors de concours internationaux tels que le Great Lakes Internationnal Cider and Perry. La famille se fait d’ailleurs un point d’honneur à se surpasser d’année en année en améliorant ses cidres déjà médaillés. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Ouverts à l’année

Même si la période hivernale est plus tranquille côté achalandage, les producteurs en profitent pour travailler à la production. En période d’autocueillette, 300 à 550 voitures montent au verger chaque jour.

«En transférant l’entreprise à notre fils, ça nous permet de demeurer dans notre maison. Si on avait vendu à quelqu’un d’autre, on aurait dû quitter les lieux», explique M. Bilodeau. «Et on peut travailler et prendre des vacances quand on veut», ajoute en riant sa femme.

Le transfert est amorcé, mais les décisions continuent de se prendre à quatre. «On sait comment chacun fonctionne et on a tous la même vision de vers où on veut s’en aller. Il n’y a aucun conflit», affirme Sandra. «On discute de tout ensemble, mais, au final, ce sont eux (Sandra et Claude) qui vont poursuivre avec l’entreprise, donc le dernier mot leur revient en quelque sorte», poursuit Micheline.

«On essaie autant que possible de demeurer à l’écoute de la clientèle, de nous améliorer et de rester compétitifs. Si, au départ, on était la première cidrerie de l’ile, maintenant il y a un peu plus de compétition», termine Sandra.

Les enfants Emy (16 ans), Zachary (14 ans) et Mia Bilodeau (11 ans) aident maintenant eux aussi à l’entreprise familiale, le fils aidant son père et son grand-père et les filles suivant leur mère dans la cuisine, au kiosque et au verger. Qui sait, la relève se prépare peut-être encore à nouveau?

Cidrerie-Verger Bilodeau produit environ 30 000 bouteilles de cidre par année. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Commentaires 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Yolande

    Quel magnifique reportage. Je suis fière de faire partie de cette équipe.

  • Sylvie Tessier

    Belle famille et je reconnais deux mini Sandra.
    Félicitations à vous tous pour votre réussites.

  • Picard Johanne

    Félicitations à toute l’équipe pour vos succès, vous êtes des gens courtois, professionnels, accueillants, respectueux et compétents. Votre kiosque (son plancher est wow!) et ses environnements sont bien décorés, très propres; les efforts ne sont pas ménagés, je vous assure. Bref, allez donc y faire un tour, vous serez aussi charmés que moi.