Actualités
13:48 8 août 2019

Le Cyclorama et son panorama classés biens patrimoniaux

Le Cyclorama et son panorama classés biens patrimoniaux
Propriété de la famille Blouin, le bâtiment patrimonial est en vente depuis plus de cinq ans et fermé au public depuis l’automne dernier. (Photo Métro Média – Archives)

ARCHITECTURE. Après une longue réflexion des autorités gouvernementales sur l’avenir de ce bâtiment emblématique de Sainte-Anne-de-Beaupré, il a été décidé que le Cyclorama-de-Jérusalem et son panorama seront classés comme immeuble et objet patrimoniaux.

L’annonce a été faite par la ministre de la Culture du Québec, Nathalie Roy. Elle estime que ce geste, posé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, permettra de préserver les valeurs historique, artistique et architecturale qui caractérisent ces biens patrimoniaux situés à l’ombre de la basilique Sainte-Anne.

Notons que le Cyclorama abrite un panorama réalisé aux États-Unis en 1887-88 par les peintres Oliver Dennett Grover et Charles Abel Corwin. Intitulée Jérusalem le jour de la Crucifixion, l’œuvre a été présentée en 1889 à Montréal dans une rotonde conçue spécifiquement pour elle. En 1895, la rotonde et le panorama sont déménagés à Sainte-Anne-de-Beaupré. Il s’agit du seul panorama du genre préservé en Amérique du Nord dans son bâtiment d’origine.

Panorama général le jour de la crucifixion à Jérusalem. (Photo gracieuseté – Marie-Ève Bonenfant 2017 ministère de la Culture)

«Le panorama et la rotonde, qui forment le Cyclorama-de-Jérusalem, constituent un ensemble patrimonial exceptionnel. Ils sont de rares témoins d’un type de divertissement du XIXe siècle, soit celui des panoramas historiques. En procédant à leur classement en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, notre gouvernement pose un geste responsable qui démontre sa volonté de préserver cette richesse patrimoniale pour les générations futures. Depuis mon entrée en poste, mes actions en ce sens ont d’ailleurs été concrètes», a déclaré la ministre Roy.

Rappelons que le Cyclorama de Sainte-Anne appartient à la famille Blouin, qui en a confié la gestion à une entreprise privée. Toutefois, faute de relève familiale et de ressources financières suffisantes pour maintenir l’exposition accessible au public, il a été décidé de cesser les activités et de mettre le bâtiment en vente. L’endroit est fermé aux visites depuis octobre 2018.

Le Cyclorama-de-Jérusalem est installé à Sainte-Anne depuis 1895. (Photo gracieuseté – Claude Bergeron 2015 MRC de La Côte-de-Beaupré)

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *