Communaute
09:11 14 juillet 2019

Le CPE la Peluche ouvre une bibliothèque en ses murs

Le CPE la Peluche ouvre une bibliothèque en ses murs
Les éducatrices et les parents faisant partie du comité de travail du projet on reçu la visite du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, et de la députée Émilie Foster. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

INITIATIVE. Lorsqu’une subvention gourvernementale est remise aux CPE, ce ne sont pas tous qui l’utilisent de la même façon. Le CPE la Peluche, de Beaupré, lui a donné une mission particulière: faire en sorte de stimuler l’éveil à la lecture des petits de 4 ans en instaurant une bibliothèque interactive.

C’est en janvier de cette année que le ministère de la Famille a octroyé une subvention spécifique de 11 500$ pour la réalisation d’une bibliothèque animée pour un éveil à la lecture interactive enrichie.

Le projet a pour objectif d’offrir des services directs à 80 enfants de 0 à 5 ans qui fréquentent actuellement le CPE La Peluche et à tous ceux qui le fréquenteront dans les années à venir afin de favoriser leur éveil à la lecture et ainsi mieux les outiller pour leur éventuelle réussite éducative. «On sait que les recherches démontrent que la lecture a un impact majeur sur la réussite des élèves à l’école, nous nous sommes donc dit que nous avions une opportunité de les préparer avant l’école en enrichissant nos méthodes», explique Andrée Paradis, directrice générale du CPE.

La bibliothèque est colorée et décorée avec goût.
(Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

De la recherche à la conception

Les éducatrices ont d’abord rencontré une professeure de maternelle afin d’identifier quel projet pourrait avoir un bel impact sur leur évolution et leur apprentissage. Quand le projet de bibliothèque a été choisi, un éventail de thèmes pour tous les groupes d’âges a été sélectionné par les éducatrices. Le local a entièrement été repeint et élaboré par le comité de travail.

«C’est un excellent projet, une idée originale qui aidera à contrer le décrochage scolaire éventuel. Et c’est vraiment grâce au milieu, aux parents et aux éducatrices qui se sont mobilisés que ce beau projet a pu voir le jour. C’est un bel exemple de projet que l’on aimerait voir s’étendre ailleurs dans d’autres CPE», a commenté Émilie Foster, députée pour la Côte-de-Beaupré et l’ile d’Orléans.

(Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *