Actualités
10:34 11 juin 2019

Une Pincée de Céline: Le bonheur une bouchée à la fois

Une Pincée de Céline: Le bonheur une bouchée à la fois

ENTREPRENEURIAT.Une toute nouvelle entreprise de macarons et de biscuits artisanaux est en train de voir le jour à Boischatel. Une Pincée de Céline s’est donnée pour mission d’apporter du bonheur en bouche.

Avant d’en arriver à son projet d’entreprise en biscuiterie artisanale, Céline Lavoine en a fait du chemin! Cette Française d’origine a traversé l’Atlantique pour immigrer au Québec avec son conjoint et leur fille Zoé, alors âgée de trois ans. Depuis, un petit garçon est venu s’ajouter à la famille.

«On a immigré en 2010, mon conjoint net moi. On avait le goût de changer de vie tous les deux, de découvrir autre chose. Il y avait des possibilités pour nous ici, de l’espace, des emplois  et une qualité de vie. On s’est d’abord installés pendant un an à Montréal. Puis, en décembre 2011, on trouvait notre maison à Boischatel», raconte la maman.

Travaillant dans des agences de communication et de web, Céline aimait faire des pâtisseries et les faire goûter autour d’elle. «Je partageais déjà mes recettes sur mon blog pour montrer aux gens que c’est facile de cuisiner. J’ai commencé à faire des macarons pour faire plaisir en les partageant autour de moi et une année j’ai dit à mon conjoint de passer le mot à ses collègues que je prenais les commandes pour Noël. J’ai vendu 50 boîtes de 12 en deux semaines!»

C’est à force d’entendre les gens vanter ses macarons que, de fil en aiguille, et après avoir perdu son emploi en juillet 2018, l’envie de faire autre chose lui est venue.  «J’ai entendu parler de la subvention pour travailleurs autonomes (STA) et ‘est en discutant avec la dame de la STA que j’ai décidé de faire le cours de formation professionnelle en lancement d’entreprise à Fierbourg.»

C’est là qu’accompagnée par des coachs elle a pu structurer son plan d’entreprise. Ce qu’elle souhaite finalement, c’est créer une entreprise de confection de macarons et de biscuits artisanaux responsable, donc à la demande et non pas pour entreposer dans une vitrine pour jeter les surplus après.

«Je ne veux pas jeter des aliments. Si j’ai besoin de blancs d’œuf pour les macarons, je veux trouver une façon d’utiliser les jaunes. Je veux gérer de façon responsable autant les matières premières que les produits finis», affirme-t-elle. «Je ne me qualifierais pas d’écolo mais de responsable. Je veux respecter la nature. J’ai envie de jouer avec les produits de saison. Tout ce qui est aux fruits je le fais à base de confitures ou de gelée, idéalement maison. Je fais ma propre pâte de pistaches et j’ai découvert qu’elle est vraiment meilleure quand tu la fais la veille ou l’avant-veille.»

Des macarons au citron, à la pêche, aux pistaches et au chocolat…hum.
(Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Déguster les macarons

Selon Céline, les macarons sont au meilleur de leur goût 24-48h après la cuisson. Ils se gardent une semaine au frigo, alors qu’au congélateur on peut les garder facilement un mois ou deux. «Dans mes ingrédients, je n’ajoute pas d’agent de conservation. Je veux aussi éventuellement trouver une façon de colorer mes macarons de façon naturelle, j’ai donc acheté un déshydrateur pour les fraises. Je veux que le goût soit clair et prononcé, je trouve ça triste que les gens ne se rappellent que la coloration. Pour moi c’est important que le citron goûte le citron, je suis plus dans le goût que dans le look même si je suis exigeante par rapport à la beauté,» explique-t-elle.

Maintenant en ligne

Le site internet permet maintenant de commander en ligne et les produits sont livrés dans la semaine suivante. «Je voudrais aussi trouver des points de chute, pour que les gens évitent les frais de livraison. Jusqu’à maintenant je sais que je vais être chez Tomates Cerise à Beauport et chez À Chacun son pain à Beaupré. C’est excitant et c’est stressant à la fois de partir son entreprise parce que je veux que tout soit parfait. Moi ce que je veux c’est être dans ma cuisine. J’ai envie de créer des gâteries pour que les gens aient du bonheur en bouche,» termine-t-elle avec un sourire.

Pour plus d’info ou pour commander : http://www.unepinceedeceline.com

De plus, en tant que lecteurs de L’Autre Voix, pour une durée limitée, obtenez la livraison gratuite en utilisant le code rabais VOIX.

Des gâteries sucrées qui viennent tout juste d’être préparées.
(Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *