Actualités
12:30 5 avril 2019

Deux municipalités remportent un prix Cecobois

Deux municipalités remportent un prix Cecobois
Ce projet a été fait avec la collaboration de:MDA, Stantec, Douglas Consultants, Unigertec, Ville de Beaupré, CLT Outaouais et Art Massif. (Photo gracieuseté – Ville de Beaupré)

HONNEUR.La sixième édition du gala des Prix d’excellence Cecobois s’est tenue dernièrement au Palais Montcalm de Québec. Deux municipalités de la Côte-de-Beaupré ont été honorées.

Cette soirée visait à célébrer l’utilisation grandissante du matériau bois dans la construction commerciale, institutionnelle et multirésidentielle ainsi que le savoir-faire des professionnels du bâtiment québécois sur le plan de l’architecture, de l’ingénierie et de l’innovation. En plus des 15 prix remis par le jury, 13 municipalités ont fait l’objet d’une reconnaissance spéciale pour leur engagement à utiliser le bois dans la construction de leurs bâtiments et infrastructures.

Rappelons que les projets soumis devaient avoir été complétés au cours des trois dernières années, soit de 2015 à 2018. Parmi la cinquantaine de candidatures reçues, le jury devait choisir celles qui se démarquaient au niveau de la qualité du concept architectural, de la qualité du concept structural, de la qualité de l’exécution, de l’esthétisme, de la fonctionnalité et de l’intégration efficace du matériau bois.

D’abord, Cecobois a remis le prix à Pierre Lefrançois, maire de la Municipalité de L’Ange-Gardien, pour souligner le choix de la Ville d’utiliser le matériau bois pour la construction du Parc riverain Espace Fillion. Redonnant aux citoyens et visiteurs un accès privilégié aux berges du fleuve, ce nouveau parc riverain rend hommage à l’histoire du site par ses aménagements où le bois occupe une place de choix. La mince toiture en bois lamellé-croisé montre également une intention d’innover.

Ensuite, Cecobois a remis le prix à Pierre Renaud, maire de la Ville de Beaupré, pour souligner le choix de la Ville d’utiliser le matériau bois pour la construction du Pavillon Van Bruyssel. Adjacent au centre multifonctionnel de la ville, ce pavillon servant d’aire de service et d’entrepôt reprend le langage architectural du bâtiment voisin. Le choix d’une structure en bois lamellé-collé vient renforcer la volonté de la Ville d’utiliser le bois dans ses nouvelles infrastructures.

Ce projet est né d’une collaboration entre:Coarchitecture, LGT, Civiliti, Municipalité de l’Ange-Gardien et Maibec. (Photo gracieuseté – Michel Roy)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *