Communaute
11:00 2 avril 2019

Un nouveau service d’accompagnement fait son apparition

Un nouveau service d’accompagnement fait son apparition
Mélanie Poulin a à cœur le bien-être des aînés de la région. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

PERSONNES ÂGÉES. Afin d’apporter un soutien adéquat aux ainés en situation de vulnérabilité ou isolés sur la Côte-de-Beaupré, l’Association bénévole Côte-de-Beaupré a eu l’idée d’instaurer un nouveau service. Avec l’aide d’une subvention reçue en août 2018, dès la mi-octobre, Mélanie Poulin, travailleuse de milieu, a pu entrer en poste.

Le programme Initiative de travail de milieu auprès des aînées en situation de vulnérabilité (ITMAV) offre dorénavant aux aînés de la région l’aide d’une travailleuse de milieu. À cet effet, et afin de trouver les gens qui pourraient avoir besoin de son aide, Mélanie Poulin œuvre à établir des liens avec les organismes du milieu afin de faire connaître ses services.

«Mon expérience je l’ai fait dans le réseau  de la santé où j’ai fait beaucoup de soutien à domicile. Je connais donc déjà les services aux aînés, et comme je suis une fille de la région, cela me tient à cœur de faire quelque chose pour les aînés de la Côte-de-Beaupré.»

La mission de Mélanie Poulin consiste d’abord à faire du repérage d’aînés pouvant avoir besoin de son aide en allant dans le milieu directement. «Je vais aller dans des clubs sociaux, au club de la FADOQ, dans les activités de loisirs, les endroits publics, etc. Si je trouve le moyen de les aborder, je les aborde», explique-t-elle. Puis, afin de créer encore plus d’occasions d’entrer en contact avec les  gens, elle organise des rencontres avec les diverses associations de la région pour expliquer son rôle. C’est ainsi qu’elle peut informer les personnes âgées qui, elles, peuvent connaître d’autres aînés isolés ou en situation de vulnérabilité et ensuite pouvoir les lui référer.

Les rencontres se font toujours avec le consentement des personnes et dans la plus stricte confidentialité. De plus, elles sont totalement gratuites. Si l’aîné visé ne veut pas la rencontrer, parfois elle ira alors aider les personnes proches de cette personne-là.

«Mon rôle en est un d’accompagnement à court terme qui vise à orienter les gens vers les services et les ressources dont ils ont besoin et de leur faciliter la tâche. J’aime bien notre slogan: une passerelle vers le mieux-être. Je vais aller chercher ceux que le réseau de la santé et d’autres organismes ne sont pas capables d’aller chercher parce que eux ils ne sont pas sur le terrain.»

Services offerts par la travailleuse de milieu

  • Être à l’écoute des besoins
  • Informer les aînés des services à leur disposition
  • Faciliter l’accès aux autres services et programmes gouvernementaux
  • Diriger les aînés vers les services d’aide l’alimentaire, d’aide au logement, au ménage ou au transport
  • Accompagnement vers des ressources de soins à domicile, d’aide en santé mentale
  • Services aux proches aidants (répit)
  • Défense des droits

«Mon rôle consiste aussi à informer des partenaires vigiles, par exemple des bénévoles qui sont en contact avec des aînés afin de les former pour qu’ils soient plus vigilants pour voir les besoins des personnes aînées en situation de maltraitance, de solitude, d’isolement, de négligence, pour qu’ils puissent ensuite les diriger vers moi. Ce sont mes yeux sur le terrain.»

Mélanie Poulin

Pour contacter Mélanie Poulin : 418 702-0507

 

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Julie Dufour

    Wow quelle bonne idée! Si jamais tu décides de grossir ton équipe, c’est quelque chose qui m’intéresserais. Je suis auxiliaire familiale et sociale. On se connaît déjà Mélanie et moi. J’ai travaillé 12 ans aupres des personnes âgées et habituellement j’arrive assez facilement a créer des liens avec eux… tres beau projet, félicitation !
    Julie Dufour