Communaute
12:30 22 mars 2019

«Demain St-Ferréol-les-Neiges» : Éveiller les consciences

«Demain St-Ferréol-les-Neiges» : Éveiller les consciences
Selon les membres du comité, les gestes posés individuellement sont primordiaux pour la municipalité. (Photo – Deposit Photos)

ENVIRONNEMENT. Saint-Ferréol-les-Neiges peut maintenant compter sur un nouveau comité citoyen pour sensibiliser sa population aux enjeux environnementaux. À l’initiative de quatre femmes soucieuses de l’avenir de leur municipalité, «Demain St-Ferréol-les-Neiges» a pour mission de proposer des actions locales et, tel un mouvement social, de conscientiser à l’urgence d’agir.

Alors qu’elles posaient chacune individuellement des gestes en faveur de l’environnement, Huguette Fillion, Louise Dallaire, Camille Nadeau et Marie Gagnon ont décidé à la fin de l’année 2018 d’unir leurs forces. Elles espèrent ainsi engager la discussion au sein de la population en cherchant avec elle des pistes de solution aux problématiques qui les touchent directement.

Aux dires de l’instigatrice du comité écoresponsable, Mme Fillion, leurs actions se traduiront par le biais d’événements, de conférences ou de forums de discussion en vue de simplement sensibiliser au phénomène de la décroissance, qui incite à consommer dans une moindre mesure. Des ateliers de compostage seront aussi organisés dans un futur rapproché.

«On ne veut pas dicter aux gens une façon de vivre, on veut aller lentement dans notre processus informatif, mais on veut quand même opérer un changement, car il faut agir plus rapidement qu’on ne le croit», soutient-elle, déçue que le gouvernement place l’économie au sommet de ses priorités, en laissant peu de place à l’environnement.

D’ailleurs, Mme Fillion espère que «Demain St-Ferréol-les-Neiges», grâce à l’enthousiasme de ses membres, saura encourager le partage d’initiatives citoyennes individuelles entraînant des bienfaits communs. «Notre objectif est de prouver que le développement d’actions concrètes conduisant à l’adoption d’un mode de vie écoresponsable et durable au sein communauté est possible si chacun y met un peu du sien.

La dame de 70 ans s’avoue tout de même consciente que les grands bouleversements prennent du temps, mais ne cache pas qu’elle rêve d’une société écoresponsable.

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *