Communaute
15:00 5 mars 2019

Une œuvre qui rapproche les générations

Une œuvre qui rapproche les générations
Photo: (Photo Métro Média - Julie Rose Vézina)Madame Morin était émue lors de notre visite.

ART VISUEL. C’est avec fierté et émotions que la cinquantaine d’élèves du 2e secondaire au profil arts à l’école secondaire du Mont Sainte-Anne (ESMSA), et une quinzaine de résidents volontaires du CHSLD et usagers du Centre de jour de l’Hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré ont fait le dévoilement d’une fresque intergénérationnelle récemment. Ce projet artistique avait pour objectif premier de créer des liens entre les générations.

Ce projet d’art public, qui s’est échelonné sur quelques mois, a été chapeauté et pensé par Sautozieux, une entreprise locale spécialisée en peinture murale, les 12 tableaux créés ont été inspirés par les valeurs demeurées communes au fil du temps et les différences marquantes de chaque époque sur de grands thèmes tels la santé, l’éducation, la famille, la nature, les loisirs et la culture. «Tout au long du processus créatif, nous avons été témoins de moments privilégiés, de discussions animées, de coups de pinceau parfois timides, parfois vigoureux, teintés de belles couleurs pastel et saturées», nous a mentionné Nathaly Lessard de Sautozieux qui en assurait la direction en collaboration avec le CIUSSSCN, l’ESMSA et la Fondation de l’Hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré.

«C’était tellement beau de voir les jeunes rencontrer les personnes âgées, c’était touchant de les voir interagir entre générations. Les jeunes interrogeaient les aînés sur comment ça se passait dans leur temps et ça donnait lieu à des fous rires», témoigne Marie Gagnon, conseillère philanthropique à la Fondation.

Un projet inspirant

Rencontrée lors d’une visite du corridor maintenant joliment décoré, Huguette Morin, 86 ans, résidente du CHSLD qui a participé à cette œuvre créative en jumelage avec un jeune de secondaire 2, était bien fière du résultat final. «J’ai fait de la peinture quand j’étais plus jeune pour m’amuser. J’étais jumelée avec Josué pour les deux séances auxquelles j’ai participé. C’était très intéressant, le résultat est tellement beau», témoigne-t-elle avec émotions.

«La première séance consistait en une discussion sur les thèmes et ensuite les tableaux commencés par les jeunes ont été amenés ici pour que les aînés puissent peindre sur le canevas déjà préparé à partir des dessins faits par les jeunes et ensuite agrandis sur une toile», explique Marie Gagnon.

Au final, on peut admirer le passé et le présent en deux toiles sur le même thème placées côte-à-côte pour six duos au total. À voir Mme Morin replonger dans ses souvenirs et s’extasier devant chacune, on peut penser que les résidents de l’hôpital iront souvent se promener dans ce couloir.

Ces tableaux chargés d’histoires et de belles rencontres entre générations sont à voir lors de vos prochaines visites à l’Hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré. (Photo gracieuseté)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *