Actualités
18:32 11 février 2019

C’est parti pour le projet de piscine intérieure

C’est parti pour le projet de piscine intérieure
Photo by: (Photo gracieuseté)Les maires des municipalités de Beaupré, Sainte-Anne-de-Beaupré et de Saint-Joachim sont partenaires de ce projet.

INFRASTRUCTURE. Annoncé en août dernier, la Ville de Beaupré va de l’avant avec le projet de piscine intérieure régionale qui sera finalement construite au nouveau Centre multifonctionnel en collaboration avec les municipalités de Saint-Joachim et de Sainte-Anne-de-Beaupré.

Souhaitée par 89% des citoyens de l’est de la Côte-de-Beaupré selon un sondage Léger,  la construction de la nouvelle installation est soutenue par un financement de départ de 5,8 M$ accordé par le gouvernement du Québec et de 3 M$ en provenance du Fonds régional de développement pour la portion est de la MRC de La Côte-de-Beaupré. La livraison de cette nouvelle piscine semi-olympique de 25 mètres incluant quatre corridors est prévue pour la fin de 2021.

«Avec 90% d’appui, la volonté de la population de Beaupré pour l’ajout d’une piscine intérieure aux services de proximité est sans équivoque. Le Centre multifonctionnel est l’endroit tout désigné pour son installation à meilleur coût», a souligné Pierre Renaud, maire de Beaupré.

«À Sainte-Anne-de-Beaupré, les gens ont majoritairement voté en faveur d’une piscine intérieure. Même les résidents plus âgés ou qui n’ont pas d’enfants se sont clairement prononcés en faveur du projet. Il allait de soi pour notre conseil de joindre Beaupré dans ce projet collectif dont le fonctionnement nous apparaît profitable pour tous», a commenté pour sa part Jacques Bouchard, maire de Sainte-Anne-de-Beaupré.

«La formule proposée par Beaupré pour acquitter les frais de fonctionnement sous forme de quote-part au prorata de la population et de la richesse foncière uniformisée, sans égard au nombre de municipalités participantes, nous apparaît comme une opportunité à saisir. Il est clair pour les élus de Saint-Joachim qu’il faut aller de l’avant au bénéfice de notre population», pense Marc Dubeau, maire de Saint-Joachim.

Une tarification équitable

Les conseils municipaux de Saint-Ferréol-les-Neiges et de Saint-Tite-des-Caps ont choisi de ne pas faire partie du projet de piscine intérieure dans l’est de la MRC malgré le fait que leurs citoyens étaient en faveur du projet. «La porte demeure ouverte afin que toutes les municipalités de l’est de la Côte-de-Beaupré participent à la création de cet équipement commun majoritairement souhaité par nos citoyens», a confirmé M. Renaud, en ajoutant toutefois que l’accès et la tarification seront différents pour les citoyens des municipalités non participantes. «Il va sans dire que nous allons être justes envers les municipalités qui adhèrent au projet dans nos décisions», a-t-il précisé.

Pas de piscine dans l’ouest

L’an dernier, à presque pareille date, les maires de Boischatel, L’Ange-Gardien et Château-Richer avaient pris la décision de ne pas déposer de projet de piscine municipale dans l’ouest de la Côte-de-Beaupré, jugeant que ce projet était plus urgent dans l’est et qu’il serait préférable de ne pas dédoubler les infrastructures.

Les travaux devraient débuter au printemps 2020 près du centre multifonctionnel.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *