Communaute
22:23 14 mars 2016 | mise à jour le: 14 mars 2016 à 22:23 temps de lecture: 3 minutes

Vivre dehors pour briser les stéréotypes

DÉFI. Mouvement national depuis 2005, le défi 5 jours pour l’itinérance en est à sa troisième édition sur le campus de l’Université Laval. Cinq étudiants de l’Université vivront dehors pendant cinq jours, à la merci du froid et de la générosité des gens.

Depuis dimanche, Audrey Ann Lavoie, Jeanne Lauzon-Rhéaume, Maude Soares, Élisabeth Sirois et Guillaume Larose vivent à l’extérieur, tout près du pavillon Charles-De Koninck. Pour Jeanne, faire partie d’un tel défi était une bonne cause dans laquelle s’impliquer. «L’hiver est le meilleur moment pour sensibiliser les gens à l’itinérance et aider La Maison Dauphine. C’est important de briser les stéréotypes, car les gens n’arrêtent pas quand ils voient les itinérants.» Selon elle, les gens devraient être plus sensibles à cette réalité, «parce que ça peut arriver à n’importe qui.»

Après une première nuit dehors, Maude était encore très optimiste. «Il a fait froid, mais ça s’est bien passé. On verra dans cinq jours si je dis encore la même chose!» Selon Jeanne, de légères modifications devront être faites d’ici la fin. «La première nuit s’est plus ou moins bien passée pour moi, c’était vraiment frisquet. Je vais mieux me préparer pour les prochaines nuits, avec plus de bas et en me mettant avec quelqu’un d’autre dans un sac de couchage pour avoir plus de chaleur. Pour les cinq participants, l’aventure se terminera vendredi à 16h.

Tout au long du défi, des fonds seront amassés pour La Maison Dauphine qui vient en aide aux jeunes de la rue, âgés entre 12 et 29 ans. Pour 2016, l’objectif est de récolter 6000$. «L’an passé, on avait eu 4200$ et l’année d’avant 2000$. En regardant ça, on a établi l’objectif de 6000$», explique la coorganisatrice, Catherine Duval Morales. Au moment d’écrire ces lignes, 875$ avaient été reçus en dons.

Huit règles d’or

Durant les cinq jours du défi, les participants devront obéir à huit règles bien précises:

1. Demeurer sur le Campus

2. N’avoir aucun revenu

3. Tous les aliments doivent être des dons

4. Ne posséder qu’un sac de couchage et qu’un oreiller

5. Avoir accès aux douches et toilettes seulement pendant les heures d’ouverture des pavillons

6. Dormir dehors

7. Aller à tous ses cours

8. Se partager un cellulaire pour les urgences

Pour en savoir plus sur les 5 jours pour l’itinérance – Université Laval, consultez le site de 5 jours pour l’itinérance – Université Laval où il est possible de donner en ligne.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *