Communaute
14:00 6 mars 2016 | mise à jour le: 6 mars 2016 à 14:00

Un mois en Bolivie pour favoriser le tourisme villageois

AIDE INTERNATIONALE. En mai prochain, Francis Lavoie s’envolera vers l’Amérique du Sud. Stagiaire et bénévole pour Village Monde, l’étudiant en communications à l’Université Laval sera en Bolivie durant un mois, pour une mission d’exploration et de développement du tourisme villageois.

Le natif de L’Ange-Gardien, maintenant résident de Cap-Rouge, a eu la piqûre humanitaire lors d’un récent voyage au Maroc. Bien qu’il n’était pas vraiment là pour ça, il a vécu toute une expérience. «Ce voyage-là m’a remis en question. Je me suis senti désorienté et dépaysé pour la première fois. J’ai commencé à parler avec un garçon et quelques minutes plus tard, ils devaient être une vingtaine autour de moi. Nous avons joué au soccer avec leur ballon. C’était l’une de mes plus belles rencontres à vie», raconte-t-il.

Le voyage en Bolivie sera sa première expérience véritablement humanitaire. Encore là, c’est le hasard qui a créé cette opportunité. «Au début, c’était juste un stage en communications chez Village Monde. Ensuite, ils m’ont offert de monter mon propre projet. C’est une belle cause à laquelle j’aime me dévouer.»

Promouvoir le tourisme villageois

Le choix de la Bolivie a été une suggestion de patron de Francis chez Village Monde. «Il disait que selon lui, ça serait l’endroit à prioriser en Amérique du Sud», explique celui qui travaille à monter le projet depuis janvier 2016.

Selon Francis, la vision de Village Monde est une excellente façon d’aider les pays comme la Bolivie. «Notre mission est d’améliorer les conditions de vie des communautés, et de s’assurer de répondre à leurs besoins. Ce que nous voulons faire, c’est offrir une façon alternative de voyager en offrant de l’hébergement dans les communautés, de l’hébergement hors des sentiers battus», explique-t-il.

Un fois la Bolivie «débroussaillée», comme le dit Francis, Village Monde sera en mesure de faire le lien entre les voyageurs et les communautés. «Comme il n’y a pas « d’hébergement Village Monde » en Bolivie, ma mission est d’aller voir les communautés ouvertes à faire du tourisme villageois. Quand je vais « valider » un village, on va le mettre sur notre nouvelle plateforme. Il faudra s’assurer qu’il y ait des retombées économiques pour toute la communauté et pas seulement pour deux ou trois personnes. La plateforme sera lancée le 31 mars.»

Le voyageur voit beaucoup d’avantages pour les communautés que Village Monde aide. «Ça leur fait de la très bonne visibilité. Notre projet va montrer que la Bolivie est un pays ultra coloré, qui a une culture riche avec ses 36 peuples aux traditions ancestrales différentes. De plus, comme Village Monde est un organisme sans but lucratif (OSBL), la totalité des fonds va directement à la communauté.» Durant le mois pendant lequel il agira à titre d’ambassadeur pour l’OSBL, Francis prévoit visiter entre six et dix villages.

Du soutien nécessaire

Pour pouvoir aider le plus possible les Boliviens, Francis a décidé de faire appel à la plateforme de socio financement La Ruche. «Les gens qui donnent ne vont pas financer le voyage d’un étudiant qui s’en va se promener en Amérique du Sud, mais le tourisme villageois lui-même. L’argent va être dépensée là-bas», tient-il à préciser. Déjà, les fonds ont un peu commencé à rentrer sur La Ruche.

Il est possible de contribuer au projet «Mission Bolivie» sur le site Internet de la Ruche. Pour plus de détails sur Village Monde, villagemonde.com.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *