Communaute
14:26 16 janvier 2016 | mise à jour le: 16 janvier 2016 à 14:26 temps de lecture: 4 minutes

Ça va bouger sur Maguire en 2016

VISION. En ce début d’année, plusieurs organisations sont à faire le bilan de l’année qui vient de se terminer à établir ses objectifs pour celle qui commence. Comme projets pour 2016, la Société de développement commercial (SDC) de l’avenue Maguire souhaite bonifier l’image de cette artère principale du quartier Sillery.

«C’est l’un de nos plus gros projets pour 2016. On va faire notre planification stratégique, car on doit savoir ce qu’est l’image de Maguire pour en bonifier ses points forts. En 2016 on va préparer tout ça et on devrait présenter le tout en 2017. Il va s’agir de voir ce que les commerçants et les usagers veulent avoir sur Maguire», explique la présidente de la SDC Maguire, Amélie Jean. Diverses attractions et du mobilier de rue seraient sur la table. «On veut que les gens aient une idée définie de Maguire», ajoute Isabelle Drolet, directrice générale de la SDC.

Ce qui définit Maguire, selon elles, c’est cette ambiance de petit village un peu caché qui est composé de commerces uniques qu’on ne retrouve pas ailleurs. «Il y a plusieurs restaurants et boutiques qui à eux seuls attirent des gens sont Maguire», affirme Isabelle Drolet.

Autre dossier important à régler, celui des nombreux locaux vacants qui en inquiétait plusieurs. Plusieurs surfaces sont aujourd’hui encore disponibles à la location. «À la SDC, ça ne nous inquiète pas trop. Ce qui se passe est normal, car ça fonctionne par cycles», dit la directrice générale.

La présidente ajoute qu’il y aura très bientôt du développement à ce sujet. «Il y a de nouveaux commerces qui s’en viennent. Je ne peux pas encore dire lesquels, mais la plupart des locaux sont pris. Il va y avoir un nouveau restaurant au mois de mars et avec le programme particulier d’urbanisme, nous aurons droit à deux établissements de type bar. Ça ne sera par contre pas des discothèques, car ça n’irait pas avec l’image de Maguire. On pense plutôt à une microbrasserie ou un pub.»

Rétrospective positive pour 2015

Dans la dernière année, la SDC Maguire a mis fin à une saga qui en avait fait rager plus d’un, celui des stationnements. «Ça a été un très gros dossier pour nous. Même si ça nous a pris la plupart de l’année, on est vraiment content du résultat. La Ville de Québec et nous avons fait nos devoirs et la solution a été trouvée très rapidement», explique la présidente de la SDC, en faisant référence aux nouvelles zones de stationnement 30 minutes qui ont été mises en fonction à la mi-décembre.

Selon Amélie Jean, la nouvelle navette reliant la promenade Samuel-De Champlain et l’avenue Maguire a dépassé les objectifs souhaités. «On voulait faire le lien entre eux qui ont la promenade et nous qui avons les restaurants. La navette a été en services du vendredi au dimanche durant les mois de juin à août. On voulait attirer autour de 1000 personnes et on a dépassé ça de beaucoup. On voudrait revenir avec la navette l’été prochain.

Plusieurs événements ont aussi connu un très bon succès, d’après les deux responsables. La troisième édition de Maguire en Fête, à la fin août, a connu un très grand succès. «La rue était bondée et les gens semblaient beaucoup aimer.» La première édition de Maguire en forme a quant à elle permis de récolter environ 1000$ pour la Maison Michel-Sarrazin.

Pour plus d’informations sur les activités de la SDC Maguire, http://www.sdcmaguire.com.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *