Communaute
13:21 1 octobre 2016 | mise à jour le: 1 octobre 2016 à 13:21 temps de lecture: 3 minutes

Une 51e exposition pour l’amour des trains

MINIATURE. Durant la fin de semaine de l’Action de grâce (8-9-10 octobre), les membres de la Société de modélisme ferroviaire accueilleront les amateurs de trains miniatures, dans le cadre de la 51e exposition annuelle. De nombreux types de trains seront montrés aux quelque 2000 curieux qui passent chaque année.

«Il y aura plusieurs types d’activités pour les visiteurs, comme du repérage et des visites commentées. À l’extérieur, il y aura des balades sur notre réseau qui comporte 2600 pieds de voies ferrées», explique Raynald Pouliot, vice-président du club.

À travers les quelques pièces du bâtiment, ainsi qu’à l’extérieur, différentes tailles de trains sont exposées. «Nous avons cinq échelles, en incluant les vrais trains qui passent juste à côté», lance Raynald Pouliot.

Plusieurs grandeurs présentées

Visuellement les échelles HO, qui représente un paysage d’automne, et N, plus petite et représentant une ville typique sous ses moindres aspects, sont celles qui occupent le plus d’espace dans le bâtiment. «L’échelle HO est la plus populaire. Elle prend pratiquement l’entièreté de notre plus grosse salle, soit environ 40 x 30 pieds», estime le vice-président.

Quant à l’échelle N, elle attire plus particulièrement les amateurs de bons défis. «L’avantage, c’est que ça prend moins de place. L’échelle est appréciée des modélistes en raison de la taille, bien qu’elle ne soit pas la plus petite qui existe. Au club, nous ne représentons pas une réplique exacte d’une ville, mais plus une représentation de la vraie vie», raconte Bernard Babin. Aussi travailleur sur l’échelle N, André Picard ajoute que ce réseau est automatisé à l’aide de puces et que les scénarios vont «selon l’inspiration du moment.»

Les deux autres sont l’échelle O, mieux connue sous le nom de réseau Lionel ainsi que le réseau extérieur, en place depuis 1996. Là non plus, le projet ne semble pas terminé. «On pense toujours un an à l’avance. Nous avons des nouveaux rails qui s’en viennent. On en ajoute chaque année», lance Jean-Marie Jeffrey, l’un des responsables de la plus grande échelle du club.

«Ça ne sera jamais terminé»

Le «club» est actuellement composé de 55 membres qui donnent plusieurs heures à ce projet collectif. Malgré cela, les installations du club ne seront jamais terminées selon M. Pouliot. «On a encore beaucoup d’ouvrage. Ça ne sera jamais terminé. On améliore constamment. Il nous reste beaucoup de voies ferrées et de signalisation à installer.»

Une fois la dernière section vacante remplie, il restera encore la possibilité d’ajouter une partie de réseau sous les voies actuelles.

L’exposition se tiendra dans le bâtiment de la Société de modélisme ferroviaire, situé au 3350, chemin de la Gare, juste à côté de la gare de train de Sainte-Foy. Le tarif sera de 5$ pour un adulte et 2$ pour un enfant. Pour plus d’informations, consultez le www.smfq.org.

Québec Hebdo

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *