Communaute
18:23 2 novembre 2011 | mise à jour le: 2 novembre 2011 à 18:23 temps de lecture: 3 minutes

Un déjeuner contre une bonne action

Plus de 150 enfants de l’École Saint-François du Centre psychopédagogique du Québec ont reçu une boîte à lunch, cadeau de l’Hôtel Delta dans le cadre de la Semaine de la bonté. En échange, les enfants sont invités à poser une bonne action au cours de la journée ou dans les journées à venir.

L’événement, que le Delta Québec organise chaque année depuis 2003 à la même école, a des répercussions heureuses sur le comportement des élèves. En effet, ceux-ci sont plus calmes et leur niveau d’attention en classe est plus élevé qu’à l’habitude après le déjeuner et au cours des jours qui suivent.

«C’est le principe de redonner au suivant, de développer de bonnes intentions pour ce qui est du partage. Les jeunes sont plus positifs. Par exemple, une jeune fille dont la grand-mère est atteinte de la maladie d’Alzheimer a suggéré de faire des cartes de Noël pour les personnes âgées malades. Ce ne sont pas les idées qui manquent», assure Joseph-Antoine Duchesne, le directeur du Centre psychopédagogique du Québec.

L’École Saint-François a été choisie pour deux raisons. D’abord, parce qu’elle aide les enfants, les parents et les écoles en fournissant une ressource appropriée à l’intérieur d’un enseignement personnalisé, dispensé de la troisième année du primaire à la troisième année du secondaire, dans le but de favoriser l’intégration sociale de jeunes présentant des difficultés d’adaptation scolaire. Ensuite, l’établissement, qui dessert tant la région de la Capitale-Nationale que Chaudière-Appalaches, reçoit des élèves qui proviennent à 70 % de milieux défavorisés.

«Ce sont des jeunes en difficultés qui vont dans cette école-là. Souvent, ils n’ont pas eu l’occasion de déjeuner. On va leur livrer une boîte à lunch et on voit leur reconnaissance. On nous dit que les jeunes ont plus de concentration dans les jours qui suivent, sans compter qu’ils prennent le temps de nous faire des cartes de remerciement», indique Marie-Josée Laflamme, directrice ventes et marketing à Delta Québec.

Outre les cartes de remerciements et de Noël, les jeunes de l’École Saint-François poursuivront leurs bonnes actions notamment en confectionnant des bonbonnières destinées aux personnes âgées. Ils entendent aussi entreprendre un grand ménage du boisé qui jouxte leur école, un geste symbolique visant à contrer la pollution.

L’Appel, membre du groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *