Communaute
14:29 5 février 2018 | mise à jour le: 5 février 2018 à 14:29 temps de lecture: 2 minutes

Création du Fonds Chasseurs généreux

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) cherchait un moyen original de permettre à ses membres de faire des dons de gros gibier (complet ou en quartier). Sa fondation, Héritage Faune, a innové en ce sens, avec la création du Fonds Chasseurs généreux.

Le réflexe généreux de donner quelques livres de venaison aux banques alimentaires se répand dans les centres de débitages.

Photo gracieuseté – FédéCP

Cette initiative, pour laquelle les frais de débitages seront pris en charge, vise à encourager les chasseurs à faire une différence dans leur communauté. Les dons de viande vont directement à la banque alimentaire de la région d’où provient le geste de générosité.

Par ailleurs, la FédéCP a reçu un coup de pouce financier pour faire la promotion de son nouveau fonds. En effet, le Prix du bénévolat en leadership communautaire pour la Capitale, remis à titre posthume à Pierre Latraverse, est assorti d’une bourse de 5000$. Cette somme sera consacrée à faire connaître le programme de don de viande de gibier.

Bonne récolte en 2017

La générosité des chasseurs envers le réseau des Banques alimentaires du Québec (BAQ) n’a pas attendu la création du Fonds Chasseurs généreux pour se manifester. La FédéCP compte sur cet outil pour augmenter la charité en faveur des moins nantis.

À ce jour, les dons des chasseurs ont atteint 2,5 tonnes de venaison (5500 livres) au Québec. Cela représente 25 000 portions de viande de qualité qui ont été distribuées par des organismes venant en aide à des personnes dans le besoin à travers la province. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *