Communaute
16:46 1 juin 2018 | mise à jour le: 1 juin 2018 à 16:46 temps de lecture: 4 minutes

Le Club AéroGym veut assurer son avenir financier

LOISIRS. Comme plusieurs organismes communautaires et sportifs, AéroGym est confronté au défi de l’autofinancement pour assurer sa survie dans l’avenir. Craignant de voir la situation se compliquer à moyen terme, ses administrateurs prennent les devants afin de faire connaître leur réalité et déployer des mesures permettant de garantir la pérennité du club de gymnastique.

AéroGym souhaite poursuivre sa mission récréative auprès de ses quelque 300 membres

©Louis Hébert

Ancienne élève à une époque plus compétitive, l’actuelle entraîneuse-chef Marie-Ève Rochette est bien placée pour relater l’évolution du Club AéroGym. D’abord fondé en 1975 comme un organisme à but non lucratif (OBNL) indépendant des villes de Cap-Rouge et Saint-Augustin, son orientation a pris une direction plus récréative au tournant des années 1990. Cela a fait en sorte de modifier le soutien municipal passé.

«Ces dernières années, nous avons participé à une table de concertation regroupant tous les clubs de gym de la région de Québec. Toutefois, les villes ne se sont pas entendues sur la suite à donner et AéroGym n’a pu intégrer le giron du Club Québec Performance étant donné sa vocation non compétitive. Nous n’avons donc pas accès aux nouvelles palestres sportives de Charlesbourg et De Rochebelle, en plus de perdre une source d’appui financier», explique Mme Rochette.

Désormais, elle et son équipe de 15 à 20 entraîneurs-moniteurs, en fonction des saisons, ne peuvent compter que sur les inscriptions et le soutien de Saint-Augustin, là où le club est basé. Toutefois, plusieurs incertitudes planent à l’horizon, dont l’éventuelle fermeture du Centre Jean-Marie-Roy pour rebâtir une palestre sportive ainsi que les compressions budgétaires à la Ville pour réduire l’importante dette accumulée.

«Nous souhaitons établir des bases plus solides pour faire progresser notre sport, sans toujours tendre la main et demander plus d’argent aux parents de nos jeunes membres. Notre service local a toujours réussi à atteindre l’autosuffisance, poursuit Mme Rochette, mais ça devient plus difficile surtout pour défrayer la location du gymnase au Séminaire Saint-François. On lève donc la main, afin d’obtenir des appuis et trouver des moyens de continuer notre travail après de notre bassin d’environ 300 gymnastes par session.»

Comité de financement

Devant les défis qui s’annoncent, la direction d’AéroGym n’est pas restée les bras croisés. Comme le confirme Félix Meisels, parent et bénévole, un comité de financement a été mis sur pied pour orchestrer la réflexion. «Nous sommes plusieurs à nous intéresser à l’avenir du club et nous privilégions la formule proactive. Plutôt que de rester passif dans notre coin, précise le père de deux gymnastes, nous élaborons des pistes de solution, afin de garantir son financement à long terme.»

Toutes les options sont envisagées, de la signature de contrat de commandite à la création d’un spectacle payant de fin d’année, en passant par l’élaboration d’un événement caritatif ou d’un souper-bénéfice. Le soutien des commerçants, des élus ou même d’un organisme philanthropique serait également le bienvenu.

Comme les bonnes habitudes de vie se prennent tôt, les administrateurs d’AéroGym espèrent trouver des partenaires pour poursuivre leur mission d’initier les jeunes à la gymnastique. De l’avis de Marie-Ève Rochette, ex-gymnaste de compétition, entraîneuse et kinésiologue de formation, «il s’agit d’un sport de base pour le développement psychomoteur des jeunes adeptes qui le pratiquent».

Attraits de la gymnastique

Comme tout sport, la gymnastique a des bienfaits pour: la concentration, la coordination, la détermination, la discipline, l’équilibre, la puissance et la souplesse.

Pour plus d’information: www.clubaerogym.com

À la recherche d’équilibre.

©Louis Hébert

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *