Communaute
10:59 2 septembre 2018 | mise à jour le: 2 septembre 2018 à 10:59 temps de lecture: 2 minutes

Un parc en hommage aux Augustines

PATRIMOINE. La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures a inauguré un espace en mémoire des Augustines. Il s’agit du parc situé à l’intersection du chemin de la Butte et du chemin du Lac, où a été reconstruit en 2016 le calvaire du lac Saint-Augustin. 

Le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau, en compagnie de soeur Lise Tanguay, supérieure générale de la Fédération des monastères des Augustines.

(Photo gracieuseté)

Le premier monument du genre avait été érigé en 1747 dans la seigneurie de Demaure par les Augustines de l’Hôtel-Dieu de Québec, seigneuresse pendant plus d’une centaine d’années. La Ville rend ainsi hommage au rôle important des Augustines dans l’histoire de son territoire, notamment par leur contribution au développement de la seigneurie, tout en soulignant la pérennité de leur mission sociale et culturelle.

Ce qu’ils ont dit:

Le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau, en compagnie de soeur Lise Tanguay, supérieure générale de la Fédération des monastères des Augustines.

(Photo gracieuseté)

«Les Augustines de l’Hôtel-Dieu de Québec ont marqué l’histoire de Saint-Augustin-de-Desmaures. La présence de ce parc rappelle les 134 années de l’administration de seigneuresses sur le territoire et confirme les liens historiques qui les unissent à la ville», a mentionné le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau.

«N’oublions jamais que la croix de chemin était pour nos ancêtres un lieu de rendez-vous dans les beaux comme les mauvais jours. Ainsi, quels que soient nos allégeances religieuses, un devoir de mémoire s’impose et c’est respecter leur mémoire et leur rendre hommage que ce geste qui est posé aujourd’hui par l’inauguration du parc des Augustines et la réhabilitation du Calvaire», a pour sa part souligné l’invitée d’honneur, soeur Lise Tanguay, supérieure générale de la Fédération des monastères des Augustines.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *