Communaute
14:58 12 juin 2007

Du monde à messe pour l’église de L’Ancienne-Lorette!

La paroisse Notre-Dame de l’Annonciation de L’Ancienne-Lorette tout comme son église, qui célèbre son centenaire cette année, est en santé.

Les paroissiens sous la houle de Jeanne d’arc Brière et de son équipe ont décidé de célébrer les 100 ans de leur église dimanche 11 juin dernier. «Les gens de la paroisse sont tissés serrés ici explique-t-elle, le bouche-à-oreille s’est fait dans les commerces, dans les chaumières et les gens ont voulu embarquer, les commanditaires ont suivis.»

Une chorale regroupant des gens de L’Ancienne-Lorette s’est formée spécialement pour l’évènement. De la nourriture a été servie sur place par des bénévoles et commanditaires et la fanfare L’Odyssée a aussi tenu à être de la fête. Les citoyens se sont déplacés en grand nombre pour l’évènement.
@T2 :Une paroisse fier de son église

Raymond Huot, sacristain à la retraite, évalue que l’achalandage n’a pas diminué depuis ses débuts dans la paroisse il y a plus de 40 ans. «Nous avons supprimé des messes bien sûr, mais l’église est toujours aussi pleine lorsqu’il y en a» assure cet homme qui n’est pas peu fier de son église, on a qu’à jeter un coup d’œil à la miniature, trônant dans l’aile nord, qu’il en a faite pour le réaliser.
À l’heure de la désaffection généralisée des églises du Québec et des difficultés des paroisses à conserver leur patrimoine religieux en bon état, quel est donc le secret de l’église Notre-Dame de l’Annonciation? «Ce n’est pas que les municipalités s’impliquent plus qu’ailleurs ironise le curé Jacques Michaud. La ville de Québec a offert de s’investir pour les rénovations nécessaires de l’église, à condition que la ville de L’Ancienne-Lorette s’investisse aussi, pour le même montant. Nous attendons toujours la réponse de la Mairie de L’Ancienne-Lorette…» La ville gagnerait à mieux protéger les quelques morceaux de patrimoine qui lui reste encore selon lui. L’église est malgré tout en très bon état. «On ne fait pas de miracle ici, le taux de désaffectation est le même que partout au Québec. Mais il y eut une époque au Québec ou on construisait des églises à chaque coin de rue. L’Ancienne-Lorette a résisté à cette tentation»explique-t-il.

Aujourd’hui l’église Notre-Dame de l’Annonciation dessert une impressionnante population de 36 000 paroissiens, la moitié provenant de L’Ancienne-Lorette et l’autre de l’ancienne ville de Ste-Foy. Ces gens sont fiers de leur église qui est une des plus belles du Québec selon une compilation de M. Luc Noppen, spécialiste en la matière. «Quand nous avons fait appel aux paroissiens pour les rénovations, les gens ont répondu. Nous avons récolté 103 000$ sans grands efforts, mais les besoins sont constants, nous faisons les travaux au fur et à mesure sans laisser traîner les choses. Ce ne serait pas possible sans l’implication généreuse des paroissiens»résume M. Michaud.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *