Communaute
14:24 5 octobre 2010

Des bonnets pour aider les femmes atteintes de cancer

Pour aider une de leurs amies qui lutte contre le cancer, huit membres de l’organisme Apprenti de la couture de L’Ancienne-Lorette ont participé, lundi dernier, à l’atelier spécial gratuit d’octobre sur la confection de bonnets pour les femmes atteintes de cette grave maladie. Répondant à l’invitation de la présidente Claire Faucher, le groupe a confectionné 32 bonnets qui seront remis à la Société canadienne du cancer.

Comme c’était pour une bonne cause, l’atelier était offert gratuitement aux personnes intéressées à participer. Les couturières se sont réunies pour cette occasion spéciale, de 9 h 30 à 15 h 30, dans les locaux de l’organisme situés au 1565, Turmel, à côté de Rayon de Soleil et de l’hôtel de ville de L’Ancienne-Lorette.
«Nous avons utilisé le tissu disponible au local pour la confection. Au terme de l’activité, les couturières ont réussi à faire quatre bonnets chacune. C’est pas si mal dans les circonstances», a souligné Mme Faucher qui espérait accueillir une vingtaine de participants pour atteindre un objectif de 60 bonnets.

Dons de tissus fort appréciés

«Il y a beaucoup de personnes qui ne cousent plus, alors on reçoit assez régulièrement toutes sortes de tissus, dont on se sert pour réaliser des projets comme celui-là. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que nous oeuvrons pour une cause humanitaire. On a déjà confectionné plus de 80 gilets et jupes en une journée, le printemps dernier, pour envoyer aux missions en Haïti. C’est un résident de L’Ancienne-Lorette qui les a transportés directement là-bas lorsqu’il a visité sa mère éprouvée par le tremblement de terre. On a aussi eu une commande des Chevaliers de Colomb pour la confection de vestes brodées à leur emblème», a mentionné Mme Faucher, membre de l’organisme depuis neuf ans, dont les quatre dernières comme présidente.

Une belle occasion d’acquérir des connaissances en couture

Fondé il y a 12 ans par Mariette Pearson dans le but d’aider les personnes ayant des moyens financiers réduits à acquérir des connaissances en couture, afin de réaliser ou de réparer différentes pièces de vêtements ou article de décoration pour répondre aux besoins de toute leur famille, l’organisme dispose de machines à coudre ordinaires, brodeuses et surjeteuses dans un local réservé à cette fin.
«Je lance une invitation à venir apprendre tout ce que l’on peut faire avec ces machines pour réparer des vêtements trop grands, raccourcir les pantalons, faire un bas de robe ou réaliser des rideaux, de la literie et des articles intéressants de décoration. Il est agréable de voir comment les participants sont surpris de la satisfaction obtenue lorsqu’on confectionne soi-même ses vêtements, d’autant plus que la pièce à réaliser est terminée à la fin de la séance», a ajouté Mme Faucher que l’on peut rejoindre au 418 872-7690.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *